hellopro.fr
Refroidisseur  adiabatique a nebulisation

Refroidisseur adiabatique a nebulisation

Prix sur demande
Fournisseur certifié
CLIMAVIV Fondée en 1989, soit 27 ans de présence active sur le marché des matériels de refro... voir plus
Voir la description
Livré en France, Belgique, Brésil, Croatie, Espagne, Guadeloupe, Italie, Luxembourg, Maroc, Martinique, Pologne, Roumanie, Suisse, Territoires d'Outre-mer (France), Tunisie, Ukraine

Description

Principe (Théorie de base):

Les dry coolers (sec) et les condenseurs (sec) sont généralement sélectionnés pour fonctionner correctement au maximum de la charge thermique avec la température ambiante maximale.
Ces conditions extrêmes de fonctionnement peuvent arriver uniquement pour une courte période de l’année pendant que le reste de l’année l’équipement est surdimensionné en hiver ou moyenne saison.
XCHANGE a conçu un drycooler adiabatique qui permet de passer les périodes de pic de chaleur et d’obtenir des températures de sortie de fluide voisine, voir légèrement plus basses que la température sèche ambiante.

Le système de nébulisation Xchange permet, grâce à une configuration choisie des buses, l’utilisation de l’eau** pour la période estivale de fonctionnement.

Avantages

• consommation d’eau limitée à de brèves périodes dans l’année
• absence d’eau stagnante
• délais de retour sur investissement courts
• faible consommation d’énergétique
• bas niveau sonore;
• possibilité de free cooling;

Les avantages par rapport aux aéroréfrigérants secs :
• réduction importante de la consommation énergétique
• réduction substantielle des débits d’air
• réduction substantielle des dimensions d’empreinte au sol
• réduction des niveaux de pression sonores
• température du fluide à refroidir inférieure à celle de la température sèche ambiante (bulbe sec)

Qualité de l’eau**:

L’eau à utiliser pour le système adiabatique doit avoir les caractéristiques suivantes :

􀂃Dureté maximum permise de 8 – 12 °F ou bien, en d’autres termes, un contenu en CaCO3 maximum de 80 – 120 ppm.

􀂃La valeur du PH de l’eau doit être inférieure à 5 pour éviter des problèmes de corrosion sur le paquet à ailettes.

Conditions de fonctionnement des buses :

􀂃La pression nécessaire au bon fonctionnement du système de nébulisation est de 2,5 bar; des valeurs de pression

inférieures sont à éviter.

􀂃Le débit pour chaque buse à la pression de 2,5 bar peut varier de 1,15 à 1,9 dm3/min suivant le type de buse installé.

Construction :

• Système de contrôle à microprocesseur (au bord de la machine).

• Tuyauteries munies d’injecteurs spéciaux placés sur le côté d’aspiration de l’air et orientés en direction de l’air.

• Electrovannes pour le contrôle évacuation/évent.

• Réducteur de pression pour le tarage de la pression nécessaire à l’injection/nébulisation.

• Système SOFTWATER pour éviter le dépôt de calcaire sur le paquet à ailettes (voir fiche suivante).

• Pressostat pour le contrôle de la pression hydrique.

• Capteurs de température.

• Caisses étanches de confinement (IP65).

• Paquet à ailettes en aluminium avec traitement hydrophilique BLUEFIN, utilisé pour améliorer la distribution de l’eau sur le

paquet et prévenir des phénomènes de corrosion sur l’ailette.

SOFT WATER

Dans la plupart des processus industriels munis d’un système de refroidissement ou de thermorégulation, l’eau est utilisée comme fluide nécessaire à la transmission d’énergie thermique. Par sa nature même, l’eau a toujours une composition enrichie en anhydride carbonique, sels minéraux, poussières, microorganismes et d’autres substances.

L’eau est caractérisée en général par une certaine dureté. Ce terme se réfère à la quantité de sels minéraux (calcium et magnésium) dissous dans l’eau. La mesure de la dureté est en général représentée en degrés Français : un degré Français correspond à 10 mg de carbonate de calcium par kg d’eau, c’est-à-dire 10 parts par million (p. p. m.).

L’eau du processus (quand elle n’est pas traitée du point de vue chimique) est généralement destinée à la formation de dépôts calcaires non souhaités sur les tuyauteries, les échangeurs et les moules. La formation de calcaire est provoquée par la précipitation du carbonate de calcium (sous forme de calcite) provenant de la scission du bicarbonate dissous dans les eaux circulantes. Les variations thermiques font beaucoup augmenter l

Domaine d'utilisation:
 réduction importante de la consommation énergétique
 réduction substantielle des débits d’air
 réduction substantielle des dimensions d’empreinte au sol
 réduction des niveaux de pression sonores
 limite de température du fluide à refroidir inférieure à celle de la température sèche ambiante (bulbe sec)

Produits similaires

Voir les 2 produits similaires

Recherches associées

Voir les 10 recherches associées

Nouveaux Produits

Exemples de demandes de devis

Demander un devis
Prix sur demande