Analyses bactériologiques de l'eau

L’analyse de l’eau est un processus nécessaire permettant de connaître le niveau de propreté de l’eau. Elle aide à identifier les agents de pollution. Cette analyse est réalisée dans des laboratoires  spécifiques. Elle se divise en deux sortes : l’analyse de la potabilité microbiologique et l’analyse de la potabilité chimique.

L’analyse bactériologique de l'eau fait partie de la catégorie d’analyse de potabilité microbiologique.

Quels sont les critères d’analyses bactériologiques de l’eau ?

L’analyse bactériologique de l'eau consiste à rechercher et définir les bactéries qui ne doivent pas être présentes dans une eau potable .

Cette analyse est surtout orientée sur la détermination des bactéries dites indicateur de contamination fécale qui sont, normalement, absentes dans les eaux propres.

Ces bactéries sont :

Les coliformes fécaux

Ces bactéries proviennent des intestins, des selles humaines et des animaux homéothermes. Elles peuvent causer des maladies très graves, voire mortelles. Les symptômes qui se manifestent sont le plus souvent de type gastro-intestinal c'est-à-dire : les nausées, les vomissements, et les diarrhées. Une de ses bactéries est l'Escherichia Coli. Sa présence dans l’eau tolérée est nulle.

Les streptocoques fécaux

Ces bactéries font partie de la catégorie des coliformes fécaux. Elles sont résistantes aux produits aseptisants.

Elles se développent en germes causant plusieurs maladies : les angines, les méningites, etc.

Les coliformes totaux

Elles rassemblent toutes les bactéries coliformes. Certaines sont d’origine végétale et d’autres d’origine fécale. Si le résultat perçu révèle une concentration de plus de 10 UFC/100 ml, une désinfection de l’eau est recommandée.

Les BHAA (bactérie hétérotrophe aérobie et anaérobie)

Elles ne sont pas pathogènes, mais peuvent provoquer des infections chez les personnes à faible immunité.

Comment se déroule une analyse bactériologique de l’eau ?

L’échantillon doit venir de l’eau le plus utilisée et ne doit pas passer par des filtres .

Le robinet ne doit contenir aucun accessoire. Avant le prélèvement, un nettoyage du bec du robinet avec une solution d’eau de javel est nécessaire.

Il faut laisser couler l’eau environ 5 minutes avant de faire le prélèvement. Le contenant ne doit être ouvert qu’au prélèvement et il faut respecter le seuil indiqué sur le tube. La conservation de l'échantillon se fait à une température de 4 °C.