hellopro.fr

Enrouleur d'irrigation

(34 produits)
L’enrouleur d’irrigation est le matériel le plus utilisé pour l’arrosage en bandes successives de parcelles. L’irrigation de plus de 70% des surfaces agricoles se fait à l’aide de cet équipement. Étant une machine automatique,  elle peut opérer durant des heures même sans surveillance.
Exemples de demandes de devis
ENROULEUR D'IRRIGATION : Je recherche un moyen pour arroser un terrain de foot . Nous pompons l'eau dans une riviere avec une grosse pompe car pour l'instant nous utilisons des tuyaux de diametre 100 . Un petit enrouleur nous semble adapté mais le sera t il a une grosse pompe meme avec un reducteur de pression . Merci de me repondre par mail et de m'indiquer le modele et le tarif le plus approprié. 

Quelles sont les caractéristiques d'un enrouleur d’irrigation ?

Un enrouleur irrigation est composé d’un canon d’arrosage, qui est fixé sur un support mobile à roues ainsi que d’une grande bobine où est enroulé un tuyau. Bien qu'il existe des modèles manuels, les modèles automatiques à un moteur hydraulique sont les plus utilisés. Leur débit peut atteindre 50 m3/h et la portée du jet d’aspersion jusqu'à 100 m de rayon.
L’alimentation en eau se fait soit par raccordement à un réseau collectif, soit sur une ligne de refoulement d’un groupe de pompage.

Voici les caractéristiques courantes d’un enrouleur d’irrigation :
  • diamètre du tuyau : entre 45 et 125 mm
  • longueur du tuyau déroulé : entre 100 et 600 m
  • pression d’alimentation du canon : entre 2 et 12 bars
  • vitesse d’enroulement : entre 8 et 160 m/heure
  • hauteur de l’enrouleur : entre 2,8 et 4,5 mètres

Quelles sont les fonctions des différents organes d’un enrouleur d’irrigation ?

Plusieurs éléments composent un enrouleur tuyau irrigation :
  • Le régulateur de pression : Il s’agit d’un élément séparé ou piloté par un dispositif de régulation fonctionnant tel un détendeur de pression. Il permet d’avoir une pression d’alimentation stable pour pouvoir utiliser une quantité régulière d’eau.
  • Le moteur : Grâce à un moteur hydraulique à turbine, la bobine peut effectuer les mouvements de rotation pour rembobiner ou dérouler le tuyau.
  • La bobine : Elle a pour fonction de contenir le tuyau raccordé au canon d’arrosage. Elle est installée sur des paliers solidaires d’une tourelle, souvent orientable.
  • Le tuyau : Il permet l’alimentation du canon et la traction du chariot. Très solide, il résiste aux efforts de traction importants et aux frottements au sol.
  • La butée d’arrêt : Durant l’arrosage, lorsque le chariot du canon se rapproche de l’enrouleur, la butée déclenche l’arrêt automatique de l’enroulement.
  • Le canon : C’est la partie qui permet l’aspersion de l’eau d’irrigation.
Besoin d'aide ?
X
menu d'aide