hellopro.fr

Systèmes de gestion d'éclairage public

Les systèmes de gestion d’éclairage public constituent les équipements qui permettent de contrôler l’allumage et l’extinction de l'éclairage public, concrètement des lampes. On distingue :
  • Les auxiliaires d’alimentation
  • Les systèmes de commande d’éclairage public
  • Le système de gestion automatique de l’éclairage public
Exemples de demandes de devis
SYSTÈMES DE GESTION D'ÉCLAIRAGE PUBLIC : Bonjour, je suis en cour de création de ma société et je viens de lancer une phase commerciale (mairie et collectivité locale). Dans ce cadre, je dois faire un devis de gestion et d'automatisation des éclairages publics (+de 1000 points, plusieurs zones) d'une commune. Je souhaiterai donc avoir des précisions sur votre système. 1- est-il possible de coupler votre système avec une cellule crépusculaire (variation en fonction de la luminosité et plage horaire)? 2- est-il adapté à tous les systèmes d'éclairage publique (fixation, type d'éclairage,. . . )? 3- quelles sont les contraintes d'installation (local, baie,. . . ) et ces limitations (nb de point lumineux, distance max,. . . ) 4- quelques sont les modes de gestion distants. De plus, pourriez-vous m'indiquer le cout de vos équipements et les délais de livraison? D'autre part, disposez-vous d'un showroom, afin que je puisse prendre connaissance de votre gamme d'équipement? N'hésitez pas à me contacter. Cdt. . Caen
Bonjour, actuellement en bts domotique j'ai un projet concernant la gestion de l'éclairage public de la ville de loos-en-gohelle dans le pas-de-calais. Serait-il possible de recevoir une documentation et un devis sur votre système de gestion afin de l'étudier au mieux pour pouvoir ensuite le présenter a la ville. Je vous remercie d'avance. Champigny-sur-Marne

À quoi servent les auxiliaires d’alimentation ?

Les auxiliaires d’alimentation ou ballasts sont utilisés pour allumer et contrôler les lampes fluorescentes et les lampes à décharge électrique haute pression.

Le ballast magnétique est un modèle ancien qui n’est plus préconisé. Il est constitué d’un enroulement de cuivre autour d’une bobine. Cet équipement permet de limiter l’intensité électrique afin de ne pas détériorer la lampe tout en constituant un dispositif d’amorçage.

Le ballast électronique, plus récent, est le plus utilisé, car il est plus pratique et plus efficace. En effet, il permet de contrôler le niveau de flux lumineux des lampadaires. Les lampadaires à LED peuvent également être contrôlés avec un ballast électronique spécifique.

Quels sont les systèmes de commande d’éclairage public ?

Les systèmes de commande d’éclairage public contrôlent l’allumage et l’extinction des luminaires qui sont raccordés avec les commandes par des réseaux d’alimentation:

Le système de commande manuelle

Le système de commande manuelle consiste à déclencher l’éclairage à partir de simples interrupteurs. Néanmoins, ce système très ancien n’est plus conseillé, car l’allumage n’est pas toujours synchronisé, ce qui crée des disparités d’éclairage entre les zones. De plus, la plupart de ces systèmes ne présentent pas d’organes de protection comme les fusibles ou le disjoncteur.

Le système de télécommande de l’éclairage public

Le système de télécommande de l’éclairage public consiste à la commande par cellule photoélectrique ou par interrupteur crépusculaire.

Il y a les commandes centralisées qui permettent de piloter l’allumage des luminaires. Il s’agit d’interrupteur crépusculaire couplé avec une horloge de précision ou une horloge astronomique. La commande se fait par système radio ou GSM.

Les commandes par voie hertzienne

Les commandes par voie hertzienne fonctionnent suivant le principe de l’émission d’ordres d’allumage ou d’extinction des lampes à partir d’émetteur central composé d’un calculateur astronomique associé à une cellule photoélectrique ; tandis que les lampadaires sont munis de récepteurs

Quels sont les systèmes de gestion automatique de l’éclairage public ?

La gestion automatique de l'éclairage public se fait par l'installation d'un détecteur de lumière de jour ou d'un détecteur de présence sur les points lumineux pour allumer ou éteindre la lumière.

Le capteur de lumière mesure la quantité de lumière naturelle dans la zone et déclenche automatiquement la lumière lorsqu’il fait sombre.

Le capteur de présence fonctionne à l’aide de radars ou de boucles de détection qui informent la présence de véhicules ou de personnes. Dès que le capteur détecte une présence, la lumière est déclenchée pendant un certain temps, dans le cas contraire la zone est éclairée en mode veille. Ce type de gestion automatique convient aux zones peu fréquentées qui ne nécessitent pas un éclairage en permanence.

Besoin d'aide ?
X
menu d'aide