Barres chauffantes

Les barres chauffantes sont des dispositifs de transfert de chaleur. Ils constituent une solution de chauffage de surface, de chauffage radiant et de chauffage à air efficace. Ces équipements peuvent être utilisés pour chauffer des chants en placage, des appareils et différents locaux.

Comment fonctionne une barre chauffante ?

Une barre chauffante permet d’utiliser une surface pour transférer de la chaleur. De manière générale, elle se compose d’un élément chauffant, d’accessoires de montage et d’une gaine ou d’une enveloppe protectrice. Les modèles utilisés comme chauffage radiant sont équipés d’ailettes permettant de transférer la chaleur dans l’air et de bénéficier d’une surface active importante.
Afin d’assurer le transfert de chaleur, les barres chauffantes se fixent généralement sur des surfaces ou des objets grâce à des vis. Le contrôle de la chaleur se fait à l’aide d’un thermostat bimétallique, mécanique ou électrique.

À quoi servent les barres chauffantes ?

barres chauffantes
Les barres chauffantes conviennent à de multiples utilisations en intérieur. Elles peuvent être utilisées pour :
  • Le chauffage des chants en placage de résine synthétique ou bois ;
  • Le chauffage de surface des matrices, des réservoirs, de moules, des conduits et de la tuyauterie ;
  • Le chauffage à air des armoires de séchage, des fours de cuisson, des fours de déshydratation sous vide, des équipements pour réchauffer les aliments, des radiateurs de salle de bain et d’autres types d’appareils.
Les barres chauffantes sont souvent utilisées avec les matériels de séchage, les presses de vulcanisation, les trémies, les systèmes de chauffage d’une voiture, les convoyeurs, les déshumidificateurs, ainsi que les matériels de laboratoire, de scellage ou d’emballage. Elles sont aussi employées dans les bancs de charge et les voies ferrées en application en ligne.

Comment choisir une barre chauffante ?

Le choix d’une barre chauffante dépend principalement de son utilisation. Pour trouver le modèle adapté à ses besoins, il est important de s’informer sur ses spécificités techniques :
  • Le type de gaine ou d’enveloppe protectrice : la barre chauffante peut être réalisée avec une gaine corrosive ou non corrosive.
  • La température maximale de la gaine : elle est souvent comprise entre 1 000°F et 1 200°F, soit entre 538 et 649°C.
  • Le matériau de fabrication de la gaine : cet élément peut être réalisé en fer, en aluminium, en acier revêtu de zinc, en acier inoxydable, en acier ou en acier aluminé.
  • Les éléments de montage :les barres chauffantes peuvent être proposées avec des rainures avec trous, des rainures avec fentes, des fentes ou trous sans rainures pour leur montage.
  • La tension des barres chauffantes : il est généralement possible de trouver des barres chauffantes 120 V ou 240 V. La tension de certains modèles peut atteindre les 287 V.
  • La puissance surfacique de l’élément chauffant, la vélocité du corrodant, sa température et son degré d’aération ainsi que la température d’utilisation des barres chauffantes.
Pour l’achat d’une barre chauffante, comptez près de 900 à 1 000 € selon le type et la marque de l’appareil : Watlow, Omega, Hillesheim ou Wattco.