hellopro.fr

Contrôleurs d'engrenages

Les contrôleurs d’engrenages sont utilisés principalement par les industries automobiles. Ils servent à inspecter l’état des engrenages d'après leur aspect visuel/géométrique et d'après leurs caractéristiques fonctionnelles. En fonction des modèles qui existent, les contrôleurs d’engrenages peuvent être de tailles et de modes de fonctionnement différents.
Exemples de demandes de devis
CONTRÔLEURS D'ENGRENAGES : Un de nos clients nous a consulté pour une nouvelle pièce. Celle ci présente une denture en pignon, et nous n'avons jamais réalisé ce genre de dentures (et surtout, jamais eu a les contrôlées). Nous sommes donc à la recherche d'un moyen de contrôle pour cette pièce suivant ansi b29. 1 avec les caractéristiques suivantes : tolerance class : precision number of teeth : 20 chain pitch : 40-3 pitch diameter : 3. 196 ref major diameter : 3. 457 caliper diameter : 2. 8742 - 2. 8842 pin diameter : . 312 n'hésitez pas à prendre contact avec moi pour que je vous fournisse le plan, afin que vous soyez en mesure de me faire une offre pour la réalisation d'un outillage de contrôle. La Seyne-sur-Mer

Comment fonctionnent les contrôleurs d'engrenages ?

Pour réaliser l’inspection des engrenages, la majorité des contrôleurs d’engrenages utilisés actuellement sont reliés à un écran d’affichage sur lequel sont commandées les étapes de contrôle de l’engrenage. Pour ce faire, les contrôleurs d’engrenages sont composés par :
  • Une table mobile qui sert de support à l’appareil. Elle est à bloquer ou à débloquer pour insérer la pièce à contrôler ;
  • Des pignons-type de référence qui, au contact de l’engrenage, permettent de transcrire la géométrie de l’engrenage sur le diagramme ;
  • Un mandrin amovible, une pièce de rotation sur laquelle est enroulé l’engrenage à contrôler ;
  • Un centrage mobile pour le centrage des pièces ;
  • Un écran d’affichage qui montre le diagramme permettant de détecter les éventuelles erreurs de l’engrenage ;
  • Un boîtier de commande composé par des boutons de mise en marche, d’arrêt et de commande du contrôleur.
Dictés par les normes nationales et internationales, les contrôleurs d’engrenages peuvent être manuels ou automatisés. Ils servent à examiner le corps de la roue et les dentures des engrenages. Les défauts sur le corps de la roue concernent les écarts dimensionnels, les défauts de forme et les défauts de position. Les contrôles de la denture regroupent l’épaisseur des dents, les erreurs individuelles, l’erreur cumulée et le battement de denture.

Comment choisir un contrôleur d'engrenages ?

Les principaux critères de choix d’un contrôleur d’engrenages résident dans ses caractéristiques techniques et fonctionnelles à savoir :
  • Le dimensionnement de l’appareil et de ses constituants comme le nombre de dentures des pignons pouvant atteindre 70, le diamètre d’engrenage maximal à tester (jusqu’à 1 000mm), la distance centrale maximale (jusqu’à 700 mm) et la plage de mesure ;
  • L’outil de mesure du contrôleur qui peut être un palpeur incrémental avec codeur rotatif, un palpeur avec afficheur ou un comparateur à cadrant ;
  • Le logiciel de contrôle utilisé pour détecter et traiter les informations reçues pendant le contrôle. Les bases de données des types d’engrenages doivent être importées dans le logiciel pour servir de base.

Combien coûtent les contrôleurs d'engrenages ?

Selon le modèle, le prix d’un contrôleur d’engrenages varie de 600 à 15 000 euros. Il dépend essentiellement de la taille, de la marque et des pièces qui le composent.

Estimation de prix
  • Entre 600 et 15 000 euros