Diffractométrie

La diffractométrie est une technique d’analyse chimique. Elle fait partie des méthodes de mesures et analyses de solide tout comme la granulométrie, les mesures de densité des solides  ou encore les mesures de surfaces spécifiques. Elle se base sur la diffraction des rayons X sur la matière cristalline et ne fonctionne que sur ce type de matière.

À quoi sert la diffractométrie ?

La diffractométrie est sollicitée dans la recherche pour créer un nouveau matériau, pour reconnaître les produits de corrosion et en géologie. Elle sert aussi pour les contrôles de qualité dans les usines de production chimique et les industries mécaniques. L’industrie pharmaceutique y a recours en recherche et en production pour étudier de nouvelles molécules.

En quoi consiste la diffractométrie ?

La diffractométrie consiste à envoyer des rayons X se dispersant sur l’échantillon à analyser. Ceux-ci provoquent un déplacement de nuage électronique autour des atomes. Ce dernier génère une réémission des ondes électromagnétiques de même fréquence. L’angle et l’intensité des rayons sont alors mesurés pour connaitre l’arrangement des atomes du sujet analysé et sa nature. Un détecteur prélève les données nécessaires de l’échantillon. Ces informations sont ensuite comparées avec d’autres préenregistrées dans une base de données et sont classifiées pour faciliter l’identification.

Comment réaliser une diffractométrie ?

Le diffractomètre est l’appareil qui permet d’effectuer la diffractométrie. Il intègre la famille des appareils, équipements et matériels utilisés pour les analyses de solide, comme le porosimètre  les analyseurs d’humidité des solides  et les analyseurs d’humidité des solides par micro-ondes.

On distingue :
  • les diffractomètres de laboratoire et de synchrotron qui utilisent des sources de lumières différentes. Il est important de préciser que les modèles destinés pour le synchrotron sont plus complexes ;
  • les diffractomètres de monocristal qui disposent d’un goniomètre servant à manipuler le monocristal ;
  • les diffractomètres de poudres qui sont dotés de bras mobiles, actuellement entièrement automatisés pour simplifier et accélérer les recherches.