hellopro.fr

Échantillonneur automatique

Un échantillonneur automatique fait partie des catégories d’appareils associés à la mesure. Il s’agit d’un équipement d’analyse par rayon X. Par ailleurs, ce type d’échantillonneur sert à réaliser des mesures sur des éléments liquides et solides.

Pourquoi utiliser un échantillonneur automatique ?

Un échantillonneur automatique permet :
  • d’échantillonner un nombre défini d’échantillons et de les déposer dans des contenants (flacons, plaques, puits)
  • de réaliser des études SAXS et WAXS
  • de réaliser des mesures à haut débit et de manière automatisée
  • de diviser de manière précise en de très petites portions l’échantillon à analyser
  • d’assurer la représentativité des sous-échantillons tirés du lot initial.

Quel est le prix d’un échantillonneur automatique ?

Le prix d’un échantillonneur automatique varie de 900 jusqu’à plus de 1 500 euros.

Estimation de prix
  • À partir de 900 euros
  • Plus de 1 500 euros

Il est à noter que le principal fournisseur d’échantillonneur automatique est ANTON PAAR FRANCE.

Quelles sont les caractéristiques d’un échantillonneur automatique ?

Il s’agit :
  • du logiciel d’utilisation associé
  • du débit d’échantillonnage (nombre d’échantillons)
  • de la plage de température
  • des dimensions
  • de la vitesse d’échantillonnage
  • des options disponibles (refroidissement).

Quels sont les principaux types d’échantillonneurs automatiques ?

Les principaux types d’échantillonneurs automatiques sont :
  • les platines de chauffage dotées de réchauffeur d’échantillon pour analyser des échantillons de manière automatisée dans des conditions de température définies ;
  • les analyseurs de masse volumique solide destinés à la séparation des poudres en vue de leur analyse dans un autre appareil de laboratoire ;
  • les échantillonneurs automatiques portables utilisés pour prélever des échantillons des eaux de surface.

Comment choisir un échantillonneur automatique ?

Le choix d’un échantillonneur automatique dépend principalement :
  • de l’utilisation attendue ;
  • de la précision recherchée ;
  • de l’encombrement ;
  • de la nature et du volume de l’échantillon initial ;
  • de la facilité d’utilisation et de programmation.