Granulomètres laser

D'une meilleure précision et disposant d’une plage de valeurs plus importante, les granulomètres laser se présentent comme étant une meilleure option que la technique du tamis pour mesurer les particules. La précision des mesures est une des valeurs essentielles pour de nombreux laboratoires et industries. Certains éléments ou matières qu’ils utilisent et manipulent sont pourtant de fines particules difficiles à mesurer.
Exemples de demandes de devis
GRANULOMÈTRES LASER : Je souhaiterais avoir un prix et également un maximum d'informations sur les granulomètres laser. Je travaille dans un laboratoire d'analyses de sols et la convention est de réaliser l'analyse granulométrique par tamisage et sédimentométrie (pour les fines particules). Ayant quelques soucis au niveau de la sédimentométrie, je fais des recherches sur plusieurs pistes différentes dont celle de la technique par laser. Le Lamentin

Qu’est-ce qu’un granulomètre laser ?

Un granulomètre est un instrument de mesure destiné particulièrement aux particules. Divers fabricants ont développé diverses techniques de mesure et proposent actuellement des granulomètres laser. Ces derniers sont généralement utilisés dans les laboratoires, mais les industries ayant comme sujets d’étude des matières en fines particules ou même en poudre les ont également adoptés. Ces types d’appareils de mesure permettent en effet de connaître avec une grande précision les rayons réels des différentes particules. Un granulomètre laser peut mesurer les éléments dont les tailles sont généralement comprises entre 0,01 µm et 3500 µm.

Le granulomètre laser est un outil important dans certains secteurs comme les industries alimentaires ou les industries de production de ciment et de tout autre produit en poudre. L’utilisation de ce type d’appareil est règlementée par la norme ISO 13320.

Comment fonctionnent les granulomètres laser ?

Un granulomètre laser fait appel à des émissions de rayon lumineux. Ces appareils reposent sur un système utilisant la diffraction de la lumière, une technique qui découle elle-même des théories de Mie et de Fraunhofer.

Le fonctionnement du granulomètre laser se résume par les principes de diffraction de la lumière :
  • une particule opaque animée d’un mouvement aléatoire et éclairée par un faisceau laser émet des franges de diffraction.
  • l’intensité des rayons de lumière dispersés et l’angle de diffraction dépend de la taille de la particule.
Un granulomètre laser dispose d’un réceptacle pour l’échantillon à mesurer, à laquelle sera ajouté un dispersant qui est généralement de l’eau. Des faisceaux lumineux sont ensuite projetés sur ce mélange et les rayons dispersés par les particules vont être mesurés par l’appareil. Le fonctionnement demeure le même pour les modèles de granulomètre laser utilisant le procédé de dispersion par voie sèche où de l‘air comprimé est utilisé comme dispersant. À partir des milliers de mesures obtenues en quelques secondes, le logiciel gérant l’appareil calcule et donne les mesures ainsi que le nombre des particules.

Comment choisir un granulomètre laser ?

Comme il existe sur le marché différents modèles de granulomètres laser, le choix doit être guidé par la taille des échantillons à mesurer. Le type de procédé aux échantillons est aussi un critère de choix essentiel bien que certains modèles incluent déjà les deux modes de dispersion que sont la voie humide et sèche. La diversité des fonctionnalités et la facilité d’utilisation du logiciel accompagnant un granulomètre laser est enfin un autre paramètre à considérer. 

Modèle de granulomètre laser
Taille des particules
Voie de dispersion
Mastersizer 3000

0,01 à 3500 µm

Sèche et humide
BETTERSIZE ST
0,01 à 3500 µm
Humide