Mesures du point de fusion

Le point de fusion ou température de fusion est la température exacte nécessaire pour qu’un matériau passe de l’état solide à l’état liquide. Le point de fusion d’un matériau est la propriété la plus utilisée en chimie pour identifier une substance.

La mesure du point de fusion se fait par des appareils qui reposent sur la restitution d’un gradient de température.
Prix sur demande
  Réponse sous 24h
Prix sur demande
  Réponse sous 24h
Exemples de demandes de devis
MESURES DU POINT DE FUSION : Nous sommes une société import-export basée en algérie spécialisée en electrique,test measurement et petrochimique. De ce fait,nous voulons bien recevoir votre gamme de produits ainsi que le mode de payement,l'origine du produit,delai de livraison et bien sur les tarifs. . . Nous esperons bien lier une relation commerciale entre nos deux compapanies et pourquoi pas devenir votre partener en algerie. Salutations. Nanterre

Combien coûtent les appareils de mesure de point de fusion ?

Le prix des appareils de mesure de point de fusion est de 2€ à 6000€ selon l'équipement.

Estimation de prix

  • Banc Kofler : 2300€-3000€
  • Tube de Thiele : 2€-50€ 
  • Appareil numérique point de fusion :  700 €-1000€ 
  • Appareil automatique point de fusion : 5000€-6000€ 




Quels sont les appareils de mesures du point de fusion ?

Le Banc Kofler

Le banc Kofler, table chauffante de Kofler ou Banc chauffant de Kofler est un appareil de mesure du point de fusion qui utilise une plaque métallique chauffante. Le banc Kofler présente à sa surface une échelle graduée de 50°C à 260°C, il se chauffe électriquement par des fines lames métalliques qui distribuent la chaleur. La lecture de la température se fait par un curseur qui se déplace le long de la plaque.

Le banc Kofler doit être préchauffé et étalonné avant d’être utilisé. Pour ce faire, il faut utiliser un solide dont le point de fusion est déjà connu.

Pour mesurer le point de fusion d’un solide avec un banc Kofler, il suffit de déposer une pointe du solide sur la partie froide à droite de la plaque et de le faire glisser sur la plaque vers les températures élevées jusqu’à ce que le curseur indique la frontière entre l’état solide et l’état liquide.

Le Bloc Maquenne

Le Bloc Maquenne utilise également une plaque chauffante pour mesurer la température de fusion d’un composé chimique solide, mais contrairement au Banc Kofler, la mesure est lente et peu précise. De ce fait, il n’est plus préconisé par les laboratoires.

Le bloc Maquenne est composé d’une plaque chauffante reliée à un thermostat . La détermination du point de fusion d’un matériau se fait en le déposant sur la plaque avec d’autres matériaux dont les points de fusion sont connus. La température est augmentée progressivement en observant le comportement des différents matériaux.

Le tube de Thiele

Le tube de Thiele mesure le point de fusion en utilisant un bain d’huile. Le tube de Thiele classique est composé d’un tube capillaire et d’un thermomètre. La substance à analyser est plongée dans le tube qui sera chauffé pour faire fondre la substance à analyser. La température de fusion de l’échantillon est par la suite relevée sur le thermomètre.

Aujourd’hui, il existe différents types de tubes de Thiele dont les tubes de Thiele à mercure.

Les appareils numériques et automatiques de mesure de point de fusion

En plus des appareils classiques de mesure du point de fusion, il existe des appareils numériques de mesure de point de fusion et des appareils automatiques de mesure de point de fusion qui permettent de les mesurer rapidement et efficacement.

Ces appareils, plus modernes, sont pour la plupart équipés de caméra numérique et d’écran tactile  pour faciliter leur manipulation. Ils peuvent mesurer simultanément le point de fusion de plusieurs échantillons et peuvent atteindre une température maximale de plus de 400°C.