hellopro.fr

Masque de protection jetable

Ici découvrez 521 produits, 154 fournisseurs

Les derniers conseils de nos experts

Le top 5 produits de la semaine

Porter un masque de protection jetable fait partie des nombreux dispositifs sanitaires et d’hygiène pour empĂŞcher la circulation de particules bactĂ©riennes et virales comme celles de la grippe, du Coronavirus ou de toute autre maladie. MatĂ©riel de protection mĂ©dicale bien connu du grand public mais aussi des professionnels du corps mĂ©dical, le masque de protection jetable s'impose comme la solution la plus adoptĂ©e contre la contamination et la propagation de microbes ou de virus.  
Qu’est-ce qu’un masque de protection jetable ?
Également appelé masque à usage médical ou anti-virus, le masque de protection jetable est un dispositif médical ayant pour fonction première d’éviter de contracter un virus. Généralement porté au bloc opératoire par les médecins et les chirurgiens pour empêcher la projection de microbes sur les plaies des patients, il peut également être porté par le grand public pour se protéger des micro-organismes –organismes dans un contexte pandémique.
Dans un « effet barrière », le masque de protection dans sa version jetable Ă©vite Ă  celui qui le porte de contracter un virus et protège les autres contre toute contamination micro-organique ou virale que ce soit chez soi ou dans des lieux publics.
Comment choisir son masque de protection jetable ?
Le masque de protection jetable est un équipement respiratoire à usage unique pour se protéger contre les poussières ou contre l’inhalation de substances dangereuses présentes dans l’atmosphère d’un espace de travail ou dans un lieu donné.
Après usage, il est appelé à être jeté à la poubelle pour éviter tout risque de contamination. D’une efficacité » limitée selon le type de masque choisi, il convient de le remplacer par un nouveau au bout de 3 heures maximum. Disponible sur le marché en plusieurs variantes, ce type de masque est équipé d’élastiques pour assurer un meilleur maintien.
Quelles sont les différentes sortes de masque de protection jetable ? Le masque chirurgical
Le masque chirurgical de norme EN 14683 est un dispositif mĂ©dical destinĂ© Ă  Ă©viter toute projection salivaire sous forme de gouttelettes vers son vis-Ă -vis. En dĂ©pit de cette fonction protectrice, il n’assure toutefois pas une Ă©tanchĂ©itĂ© absolue aux fines particules en suspension dans l’air.
Trois types de masques chirurgicaux sont proposés sur le marché, à savoir :
  • Le masque chirurgical de type I pouvant filtrer 95% des particules d'un aĂ©rosol de taille moyenne (3µm) ;
  • Le masque chirurgical de type II pouvant filtrer 98%des particules d'un aĂ©rosol de taille moyenne (3µm) ;
  • Le masque chirurgical de type IIR pouvant filtrer 98% des particules d’un aĂ©rosol de taille moyenne (3µm) en plus d’une rĂ©sistance Ă©levĂ©e contre les Ă©claboussures..
Le masque FFP1
PlutĂ´t dĂ©diĂ© aux travaux divers et/ou au bricolage, le masque FFP1 est un masque anti-poussière pouvant filtrer au moins 80% des aĂ©rosols avec une fuite totale vers l’intĂ©rieur de moins de 22%. 
Le masque FFP2
Le masque FFP2 se prĂ©sente comme Ă©tant un masque d'hygiène de type jetable assurant la protection contre la propagation de microbes entre les individus mis en prĂ©sence. RĂ©pondant aux normes EN 1243 et EN 149, elle a pour fonction première de protĂ©ger contre diverses maladies. Sa capacitĂ© de filtration atteint jusqu'Ă  94% des particules en suspension en aĂ©rosol dans l'air.  
Le masque FFP3
Le masque de protection jetable le plus filtrant dans sa catĂ©gorie est le masque FFP3. Il protège des très fines particules d’amiante (asbestose) ou de silice (silicose) mais son efficacitĂ© est limitĂ©e en prĂ©sence de gaz nocifs tels que les oxydes d’azote ou le monoxyde de carbone.