hellopro.fr

Sécheurs d'air

Ici découvrez 264 produits, 80 fournisseurs

Les derniers conseils de nos experts

Le top 5 produits de la semaine

Secheurs par adsorption
Prix sur demande
Obtenir un tarif Envoyer un message
Déshumidificateur fd 10.000  fd 20.000  fd 40.000
Prix sur demande
Modèle : fixe, mobile
Obtenir un tarif Envoyer un message
Communément utilisés dans les laboratoires d’analyses de l’air, les sécheurs d’air constituent des installations permettant de réduire le taux d’humidité contenu dans l’air ambiant. Ce dispositif s’installe notamment en aval d’un système de climatisation et peut s’utiliser aussi bien dans un bâtiment collectif que dans un établissement de santé ou dans une installation industrielle.
En quoi consiste le séchage de l'air ?
Les sécheurs d’air recréent les conditions atmosphériques du point de rosée à l’intérieur d’un compartiment pour maîtriser la déshumidification de l’air. Le point de rosée représente la température au niveau de laquelle la vapeur d’eau contenue dans l’air se condense et se transforme en brouillard, aussi appelé rosée.
Le conditionnement de l’air à travers ce type d’installation obéit à diverses normes, notamment dans un établissement hospitalier. Ce sont, par exemple :
  • Le label NFS 90-351, qui permet de classer chaque zone de mise en œuvre, selon le niveau de risques de contamination de germe aéroportée
  • La norme ISO 14646-1, qui détermine l’efficacité des sécheurs d’air par rapport aux différentes catégories de micro-organismes présents dans l’air
  • La norme UNE 100713, destinée à régulariser le dispositif en fonction du niveau de filtrage intégré
  • Le Code du travail, qui prévoit des dispositions quant à l’obligation de chaque propriétaire d’établissements hospitaliers d’installer des sécheurs d’air pour protéger son personnel des risques de contaminations
  • Le Code de la santé publique, concernant notamment les établissements recevant du public
  • Le Code de la construction, régissant les professionnels du secteur 
Quelles sont les différentes techniques utilisées pour le séchage d'air ?
La déshumidification de l’air s’obtient grâce à différentes méthodes, dont :
  • Le chauffage, puis la ventilation de l’air
  • L’abaissement de la température au-delà du point de rosée
  • La dessiccation de la vapeur d’eau avec une substance hygroscopique
Le sécheur d'air à membrane
Économique, le sécheur d’air à membrane combine la fonction de séchage et de filtre dans un seul et même corps compact. D’une grande fiabilité, ce type d’appareil propose également un mode d’exploitation optimisé dans des conditions changeantes.
Le sécheur d'air par adsorption
Le sécheur d'air par adsorption a été conçu pour les pièces les plus exigeantes puisqu’il est capable d'atteindre des points de rosée jusqu’à – 70 °C.
Le sécheur d'air frigorifique
Le sécheur d’air frigorifique s’adapte notamment aux installations industrielles qui ont besoin d’air comprimé propre et sec pour leurs équipements pneumatiques.
Le sécheur d'air hybride
Les sécheurs d’air hybrides associent la technologie à réfrigération avec la méthode par adsorption, ce qui en fait l’équipement le plus adapté pour des applications dans l’industrie automobile, pétrochimique, électronique, chimique, pharmaceutique ou en agroalimentaire