hellopro.fr

Stéréoscopes

Le stéréoscope est une visionneuse, laquelle permet à son utilisateur de ne visionner qu’une seule image, à travers un seul œil. Une image est destinée à l’œil droit, et une autre à l’œil gauche. Cet ensemble permet de reconstituer l’image en relief par la suite. On parle également de la photographie en 3 D.
Exemples de demandes de devis
STÉRÉOSCOPES : Je souhaiterais connaître les possibilité d'obtenir des stéréoscopes à miroir puur le burundi. Le pays vient d'effectuer une vol avec prise de vue de photos aériennes de grande précisions (0. 50 cm au sol). Afin d'exploiter ces données, quel appareil me conseillez-vous et les conditions de vente et de acheminement. Je travaille au burundi mais je suis domicilié en france. Troyes

À quoi sert un stéréoscope ?

Le stéréoscope est un dispositif d’optique utilisé pour faire des études d’images en relief ou en 3D. Il est utilisé dans différents domaines de recherche et de conception, car peut travailler sur :
  • des images
  • des vidéos
  • des dessins
  • des photographies.
À l'heure actuelle, grâce à l’évolution numérique, les stéréoscopes permettent de visionner les images en 3D à travers les écrans d’ordinateur. Le choix du stéréoscope dépend du type d’activité et des examens qu’il requiert.

Quels sont les différents types de stéréoscopes ?

Il existe de nombreux types de stéréoscopes, classés en trois principales catégories :

Le stéréoscope de Wheatstone

Il s'agit du premier modèle de stéréoscope à avoir été conçu. Il a vu le jour en 1838, fabriqué par Charles Wheatstone. Le stéréoscope est doté de deux miroirs installés à 45 l’un de l’autre. Sur chacun des miroirs se reflètent les images placées au bout du dispositif. On parle également du stéréoscope à miroir. Il est encore utilisé actuellement dans le domaine de la cartographie. Cependant, des révisions ont été opérées. Aujourd’hui, le stéréoscope à miroir comprend 4 miroirs.

Le stéréoscope de Brewster

Ce modèle fut inventé en 1849, à l’initiative de Sir David Brewster. Il est à l’origine de ce qu’on appelle aujourd’hui le stéréoscope à lentilles. Dans ce cas, les deux images pour constituer la photo en relief sont placées côte à côte, de façon à ce que la largeur corresponde à l’espace entre les yeux. Le dispositif permet surtout de regarder les images imprimées sur carton ou en verre. Il est utilisé pour visionner les diapositives .

Le stéréoscope de Holmes

En 1859, Olivier Wendel Holmes revisite les modèles de stéréoscopes pour mettre au point un dispositif à la fois plus performant, mais surtout plus léger. Le stéréoscope de Holmes est doté de deux prismes, à travers lesquels, son utilisateur peut visionner une image de format 9x18 cm dans sa totalité. Une paroi verticale sépare les deux visions destinées à chaque œil, qui ne peut voir que l’image appropriée.