Tarières électriques et thermiques

Une tarière est un outil composé d’une vrille permettant de percer le sol, les roches ou des matériaux comme le bois. Les tarières thermiques et les tarières électriques sont des modèles motorisés. La première est assez bruyante et il est conseillé de ne pas en négliger l’entretien, tandis que la deuxième est discrète et ne demande aucun soin particulier. Elles sont généralement utilisées pour la plantation des haies d’arbustes, de piquets ou des carottages dédiés aux fondations. Une tarière se choisit selon la qualité du sol, la fréquence d’utilisation et la profondeur des trous.
GENERAL MATERIEL TP
Lot de mèches
Rallonge

Quelles sont les utilisations d'une tarière thermique et électrique

Les tarières à moteur sont utilisées pour des travaux de forage de sols : plantation d’arbres, de piquets ou de poteaux de clôture. Chaque type de mèche est spécifique à un travail. L’utilisation des tarières motorisées permet la régulation de la profondeur et de la dimension des trous selon les besoins de l’utilisateur. Afin de choisir entre la tarière électrique ou thermique, il est nécessaire d’analyser les exigences en déterminant la nature du sol, la nature des travaux ainsi que leur fréquence.

Une tarière électrique est adaptée aux travaux de moyenne envergure (trous de 200mm de diamètre dans un sol moyennement résistant). De plus, cet outil est silencieux et ne nécessite que peu d’entretien. En effet, la tarière électrique n’est composée que de pièces électriques qui n’ont besoin d’être remplacées qu’en cas de panne. De plus, après utilisation, seul un nettoyage avec un chiffon humide (pour enlever la terre) est nécessaire. Le peu d’entretien que requiert cette machine signifie donc une économie d’argent et de temps pour l’utilisateur. Cet outil est aussi le plus adapté aux jardiniers amateurs.

La tarière thermique quant à elle est utilisée pour des travaux fréquents et de plus grande ampleur. Les utilisateurs sont généralement des professionnels des espaces verts ou du BTP. Le rôle de cette machine est d’éviter à l’opérateur d’importants efforts physiques tout en garantissant la rapidité et l’efficacité des travaux. En effet, la tarière thermique permettra le forage de plusieurs trous profonds et identiques en quelques heures seulement. Enfin, l’absence de fil sur ce modèle ne limitera pas la portée de son déplacement.
Support pour deux hommes
Système anti-vibration

Utilisation et points forts des tarières électriques et thermiques

Tarière électrique
Tarière thermique
Travaux moyenne envergure
Pour jardinier amateur
Entretien minimal
Silencieux
Travaux fréquents et de grande envergure
Efforts limités au minimum
Rapidité et efficacité
Dépourvu de fil

Quelles sont les caractéristiques d'une tarière motorisée ?

Les moteurs de ces types de machines sont soit thermiques soit électriques. La tarière thermique fonctionne avec un moteur thermique. Le moteur thermique peut être soit un moteur deux temps soit un moteur quatre temps. Le moteur deux temps fonctionne avec un mélange de carburant et est limité en puissance. Celui à quatre temps quant à lui fonctionne avec un mélange de carburant séparé. Cela entraîne un éventail de puissances et donc de forces plus large. Pour ces modèles de moteur, le démarrage est plus facile même après une longue période sans utilisation. Un lanceur facilite le système de démarrage de ces machines. Néanmoins, il est conseillé de ne pas choisir une tarière thermique avec une puissance en dessous de 2200 Watt. En effet, en-dessous de cette puissance, les avantages d’une tarière thermique tels que l’économie d’efforts ainsi que la rapidité des résultats ne seront plus garantis. En ce qui concerne les tarières électriques, elles sont pourvues de moteurs électriques alimentés par une prise sur secteur ou par une batterie rechargeable.

Différences de fonctionnement entre moteurs thermiques et moteurs électriques

Moteurs thermiques
Moteurs électriques
  Moteur à deux temps (mélange de carburant)
Ou moteur quatre temps (mélange de carburant séparé).
Alimentation :
-    Prise de secteur
-    Batterie rechargeable
Le type de châssis de la tarière à moteur est soit portable, soit à brouette (ou autonome). Dans le cas d’une tarière à brouette, le système mobile est composé de deux roues avec un opérateur debout. Certains modèles de tarières autonomes sont fixés sur un châssis avec deux roues.

D’autres critères importants doivent être pris en compte avant le choix d’une tarière à moteur. La puissance utile du moteur ainsi que le diamètre de la mèche sont les critères plus importants en plus de la motorisation de l’appareil. De plus, ces deux caractéristiques sont dépendantes l’une de l’autre. En effet, le choix de la puissance de la tarière dépend du diamètre de la mèche utilisée. Dans le cas du choix d’une tarière thermique, la capacité du réservoir ainsi que la cylindrée du moteur sont à prendre en compte. D’autres caractéristiques importantes doivent aussi être étudiées : la profondeur de travail maximale atteinte par la tarière, la hauteur hors-tout de l’outil (moteur plus vrille) et la masse de la tarière (moteur plus mèche plus équipement).
A brouette
Portable

Équipements additionnels utilisables

Pour une plus grande profondeur de perforation une rallonge peut être utilisée avec l’appareil. Un variateur de vitesse donne plus de contrôle à l’utilisateur. De plus, certains fabricants vendent des tarières avec un lot de plusieurs forets. Ensuite, pour optimiser le confort de l’utilisateur, un système anti-vibration peut être installé. Enfin, si la puissance de l’appareil est comprise entre 2000 et 3000 Watt, deux utilisateurs seront nécessaires. Dans ce cas-là, la machine sera équipée d’un support pour deux hommes.

Ensemble des caractéristiques des tarières électriques et thermiques

Motorisation
Type de châssis
Équipements
Thermique
Électrique
Portable
À brouette
Rallonge
Variateur de vitesse
Lot de mèches
Système anti-vibration
Support pour 2 hommes