hellopro.fr

Analyseurs d'acide aminé

Comment fonctionne un analyseur d’acides aminés ?

L'échantillon contenant un mélange d'acides aminés est chargé sur une colonne de résine échangeuse de cations. Des tampons de pH et de force ionique variables sont ensuite pompés à travers la colonne pour séparer les divers acides aminés. La température de la colonne est contrôlée avec précision et peut être modifiée, si nécessaire, pour produire la séparation requise. L'éluant de la colonne est mélangé avec le réactif ninhydrine. Ce mélange passe à travers le serpentin de réaction à haute température. Dans la bobine de réaction, la ninhydrine réagit avec les acides aminés présents dans l'éluat pour former des composés colorés. La quantité de composés colorés produits est directement proportionnelle à la quantité d'acide aminé présente dans l'éluat.

À partir de la bobine de réaction, le mélange éluat/ninhydrine est introduit dans l'unité de photomètre. C’est là où la quantité de chaque composé coloré est déterminée en mesurant la quantité de lumière absorbée. L'absorption lumineuse est mesurée à deux longueurs d'onde : 570 nm et 440 nm. Les acides aminés produisent des composés colorés qui absorbent la lumière d'une longueur d'onde de 440 nm tandis que d'autres composés colorés d'acides aminés absorbent la lumière à 570 nm.

Comment le résultat est-il obtenu ?

La sortie du photomètre est connectée soit à un système d'intégration approprié, soit à un enregistreur graphique à deux canaux. Ce dernier trace les concentrations d'acides aminés sous forme d'une série de pics. Le temps de rétention du pic sur le graphique identifie l'acide aminé. La zone sous le pic indique la quantité d'acides aminés présents.

Étant donné qu'un analyseur d'acides aminés est un instrument comparatif, une analyse d'étalonnage doit être effectuée avant de commencer une série d'analyses, ce qui a pour objectif de produire une trace standard à des fins de comparaison.