Caméras d'inspection

Ici découvrez 221 produits, 40 fournisseurs
et épargnez-vous des heures de recherche
Les caméras d’inspection sont avant tout des produits de vision industrielle. Elles restent à la pointe au sein de l’univers mesures, analyses et capteurs. L’équipement se nomme encore caméras endoscopiques, endoscope industriel, vidéoscopes industrielles ou vidéo-endoscopes. Comptez également entre 10 000 et 20 000 euros pour une version haut de gamme. 

Alimentation

Diamètre de la caméra

0 mm 76000 mm

Longueur de câble

1 m 305 m

Mobilité

Tension d'alimentation

90 V 240 V

Fabricant

Comparez les fournisseurs de Caméras d'inspection en 1 minute!

Vous recherchez une caméra d'inspection de type :

Alimentée par :

221 produits trouvés
Exemples de demandes de devis

Qu’est-ce qu’une caméra d’inspection ?

Une caméra d’inspection affiche généralement un design compact, à l’épreuve de l’eau. Elle est dotée d’un objectif, d’un long fil et d’un écran LCD. Autonome, l’appareil fonctionne grâce à une pile électrique ou une batterie intégrée. Une carte micro SD et un câble vidéo assurent aussi la sauvegarde de chaque enregistrement d’une inspection.

Installés à la tête de l’appareil, un poids guide, un aimant et un miroir à 45 ° facilitent le travail de l’opérateur. En effet, le poids guide permet de mieux diriger l’objectif, tout en protégeant la lentille. L’aimant lui, se visse à l’extrémité du fil pour fixer les débris métalliques pouvant nuire à l’objectif. Pour le miroir à 45 °, son rôle est d’améliorer la performance de l’appareil pour s’adapter même aux coins difficiles d’accès. Enfin, l’appareil et tous ses équipements sont habituellement livrés sous une mallette préconçue uniquement pour le dispositif.

L’appareil s’utilise par exemple en cas de canalisation bouchée. Un diagnostic rapide de l’installation doit permettre de localiser le problème avant d’adapter la technique de débouchage. En fonction de la configuration de la tuyauterie, plusieurs types de caméras d’inspections peuvent être utilisés.   

Quels sont les différents types de caméras d’inspection ?

Les caméras d’inspection à jonc de poussée

Appelées également caméras d’inspection de canalisations, les caméras d’inspection à jonc de poussée se distinguent surtout par leur dévidoir intégré. Elles sont spécialement conçues pour les professionnels du BTP et de l’assainissement. Mais faciles d’utilisations, elles peuvent également être utilisées par des particuliers.
Le dispositif est surtout adapté aux installations horizontales et linéaires. Le diamètre des canalisations accessibles est également compris entre 30 et 800 mm. Le modèle le plus performant de caméras d’inspection à jonc de poussée peut atteindre jusqu’à 100 mètres de profondeur. 
Caméras d’inspection à jonc de poussée

Les caméras d’inspection endoscopiques

Caméra d’inspection endoscopique
Les caméras d’inspection endoscopiques embarquent généralement une tête à deux axes, facilitant surtout chaque manœuvre. Elles se présentent aussi avec un corps muni d’une poignée, d’un écran LCD et plusieurs boutons de contrôle.
À visée industrielle, le dispositif s’adapte surtout aux besoins des professionnels œuvrant dans le domaine de l’endoscopie de précision. L’appareil s’utilise le plus souvent pour inspecter les canalisations, les réseaux souterrains ou la tuyauterie. 

Les caméras d’inspection motorisées

Performantes, les caméras d’inspection motorisées proposent avant tout une qualité d’inspection optimisée. En effet, elles sont équipées d’une caméra haute définition. L’appareil revêt également un corps, s’apparentant à celui d’un chariot motorisé ITV.
Mobile, la caméra est souvent appelée robot d’inspection de canalisations. Elle intègre aussi un port USB permettant à l’utilisateur de mieux sauvegarder ses photos et vidéos. 
Caméra d’inspection motorisée