La chromatographie flash, appelée aussi chromatographie éclair ou encore chromatographie liquide à basse ou moyenne pression, est une méthode de séparation rapide pour la purification et l’analyse de différents échantillons bruts tels que les produits de synthèse organique, les extraits biologiques et les échantillons alimentaires et environnementaux. 
1 produit trouvé

Comment fonctionne une chromatographie flash ?

Le principe de fonctionnement de la chromatographie flash est basé sur la chromatographie sur colonne. Les composants passent par la phase stationnaire, la silice, et la phase mobile, l’éluant (solvant). La séparation est provoquée grâce à l’écoulement continu de l’éluant dans la colonne, avec une longueur de 5 à 50 cm, sous l’effet d’une faible pression, de 50 à 200 psi, tandis que la chromatographie liquide haute pression (HPLC) fonctionne à 1 000 psi. Les composants sont entraînés par l'éluant à des vitesses différentes en fonction de leurs affinités avec la silice et le solvant. Ils sont alors clairement identifiés et délimités les uns des autres.

Comment fonctionne l’appareil ?

L'appareil utilisé au cours de l’analyse permet une séparation et une collecte automatique des fractions. Il est doté d’un détecteur UV en sortie de colonne, ce qui permet le suivi de l’élution des composants qui absorbent les UV. Les données fournies lors de l’expérimentation sont stockées et traitées sur ordinateur de bord relié à l’appareil. Selon les capacités de ce dernier, il peut réaliser une analyse totale d’un élément ayant une masse de 50 à 150 g. Il faut savoir que la chromatographie flash est un outil de purification et non un outil analytique comme la HPLC. 

Quels sont les avantages de la chromatographie flash ?

La chromatographie flash est une technique très utilisée au sein des laboratoires. En plus d’être rapide et peu onéreuse, elle présente encore d’autres avantages conséquents :

  • Le volume de collecte est plus faible.
  • Le temps d’évaporation est plus court.
  • Les colonnes ont une grande capacité de charge.
  • Les colonnes sont réutilisables.
  • Une grande diversité de phase stationnaire possible (silice greffée, alumine, silice vierge…).