Déconditionneur de biodéchets

Le déconditionneur de biodéchets est un équipement conçu pour la valorisation des déchets. Cette machine est utilisée pour traiter et trier les déchets alimentaires emballés. Son utilisation est surtout requise dans le domaine de l’industrie agroalimentaire, de la restauration collective et du commerce.

Comment fonctionne un déconditionneur de biodéchets ?

Un déconditionneur de biodéchets sépare proprement les contenus organiques de leur emballage et des produits non fermentescibles. Cette opération se fait généralement en deux phases :
  • La phase de trituration permettant d’ouvrir l’emballage ;
  • La phase de pressage pour l’extraction de la pulpe organique à travers une maille.
Les déconditionneurs de biodéchets se composent souvent d’un broyeur séparateur pour la séparation des produits de leur emballage. Ils sont également constitués d’un système de compression comme une presse à piston, une presse à vis et un rouleau compresseur. Ils s’équipent aussi d’un pulpeur qui assure une action hydromécanique.

À quoi sert un déconditionneur de biodéchets ?

Un déconditionneur de biodéchets est utilisé pour désemballer les déchets alimentaires. Les modèles hautes performances permettent d’extraire un substrat organique pur et de qualité supérieure répondant aux exigences des producteurs de compost, de fertilisants, de biogaz et d’alimentation animale.

Un déconditionneur de biodéchets permet alors aux supermarchés, aux restaurants et aux professionnels de l’agroalimentaire de traiter les déchets alimentaires emballés, les déchets organiques, les déchets de cuisine et les déchets de table. Il est utilisé pour traiter et valoriser les invendus, les rebuts de production et les restes de repas.

L’utilisation d’un déconditionneur de biodéchets permet de se conformer à la loi sur la valorisation des déchets alimentaires et l’hygiénisation. En fait, le tri des déchets à la source est obligatoire pour tous producteurs de 10 tonnes de biodéchets par an.

Pourquoi utiliser un déconditionneur de biodéchets?

Polyvalents, les déconditionneurs de biodéchets permettent généralement de traiter tous les types d’emballages, sauf ceux en verre ainsi que les déchets organiques solides et liquides. Efficaces, ils assurent un déconditionnement propre avec de la matière sèche contenant moins de 0.5% d’inerte. La plupart des déconditionneurs de biodéchets sont capables d’extraire jusqu’à 99 % du contenu organique d'un emballage. Le traitement des déchets se fait généralement sans broyage ni ajout d’eau.

Comment choisir un déconditionneur de biodéchets ?

Afin de bien choisir son déconditionneur de biodéchets, il est conseillé de prendre en compte quelques critères, dont :
  • La capacité de traitement de l’appareil (en tonne/heure ou en m3/heure) pour déterminer le temps de traitement nécessaire des biodéchets ;
  • La qualité de la pulpe organique du déconditionneur de biodéchets ;
  • La vitesse de rotation du broyeur ;
  • La qualité du broyage pour évaluer la qualité des refus et la quantité de matière organique perdue ;
  • Le taux d’inerte dans la matière sèche après le traitement ;
  • La consommation d’eau du déconditionneur de biodéchets ;
  • La consommation énergétique de l’appareil ;
  • Le système de compression de la machine, presse à vis, presse à piston ou rouleaux compresseurs ;
  • La densité du flux de biodéchets qui est souvent comprise entre 0.5 et 1 ;
  • La marque du déconditionneur de biodéchets, dont les plus connus sont GreenCreative, Twister, Atritor et CesaroHybag.