Fours à chambre de laboratoire

Les fours à chambre de laboratoire sont des appareils de chauffage que l'on trouve dans tous les laboratoires d'analyses, de recherches et pharmaceutiques. Ils sont fabriqués en acier inoxydable  et fonctionnent souvent sous pression atmosphérique ou sous vide et parfois sous gaz neutre.

À quoi servent les fours à chambre de laboratoire ?

En général, les fours à chambre de laboratoire sont utilisés pour effectuer divers traitements thermiques, mais il existe aussi d'autres modes de fonctionnement, comme :

Quels sont les types de fours à chambre de laboratoire ?

Plusieurs types de fours à chambre de laboratoire sont mis en vente sur le marché, tels que :

Le four à convection

Le four à convection est disponible en 3 versions : four à convection naturelle, forcée ou à air chaud . Le four à convection forcée offre une plus grande uniformité de température et un taux de récupération plus rapide que les fours à convection naturelle.

Le four à moufle

C'est l'un des équipements indispensables des laboratoires de recherche, de biologie cellulaire et moléculaire, notamment pour l'analyse des différents types de cancer. L'appareil s'arrête automatiquement dès que sa porte est ouverte. Avec une température pouvant atteindre 1200°C de l'intérieur, grâce à ses doubles cloisons et à la pulsation d'air froid, les parois extérieures de l'étuve restent froides.

Le four à vide

On le trouve souvent dans les laboratoires dentaires. Les laborantins l'utilisent pour des traitements thermiques, de chauffage, de frittage ou de pressage. Le dispositif a été conçu pour atteindre le plus rapidement possible des vitesses de température plus élevées afin d'obtenir une uniformité de température maximale à des taux de vide élevés.

Le four en graphite

C'est souvent dans un laboratoire industriel que l'on trouve ce type de four. Les techniciens l'utilisent sous vide ou ultravide, sous atmosphère gazeuse ou sous-gaz réactifs. Cependant, il ne peut pas être utilisé à l'air libre.