hellopro.fr

Guichets hospitaliers

Les guichets hospitaliers sont d’une grande utilité dans le milieu hospitalier dans la mesure où ils permettent le passage de matériels ou d’objets entre les différentes zones du centre médical.

Quelle est l’utilité des guichets hospitaliers ?

Les guichets hospitaliers sont des équipements étanches, constitués d’un caisson , d’une ouverture battante ou coulissante et d’une trappe . Ils permettent aux professionnels de santé de transférer des objets d’une pièce à une autre ou d’une zone à une autre dans :
  • les laboratoires
  • les locaux de stérilisation
  • les blocs opératoires.
Ces équipements permettent à leurs utilisateurs de manipuler d’une manière plus sécurisée des objets hospitaliers ou divers types d’échantillons. En s’en servant, ils n'ont plus à décontaminer ces différents instruments. Cela leur permet de gagner du temps.

Hôpitaux publics, centres hospitaliers, cliniques et hôpitaux privés, laboratoires forment autant de milieux pouvant se doter de guichets hospitaliers.

Quels sont les différents types de guichets hospitaliers ?

Les guichets hospitaliers sont disponibles dans de nombreuses variantes. La distinction entre les installations se fait surtout selon qu'il s'agisse d'une installation à ouverture battante ou coulissante. Le modèle coulissant est le plus pratique dans la mesure où il s’ouvre d’une manière facile. Ce modèle convient également aux petites pièces puisqu’il peut s’ouvrir sans qu’il ne soit nécessaire de garder un minimum d’espace de dégagement derrière ou devant l’ouverture.

Qu’elle soit battante ou coulissante, l’ouverture des guichets hospitaliers peut être disposée horizontalement ou verticalement.

Combien coûtent les guichets hospitaliers ?

Le prix des guichets hospitaliers commence à partir de 250 € et peut aller jusqu’à 1000 €.

Estimation de prix
  • De 250 € à 1000 €

Comment choisir ses guichets hospitaliers ?

Pour bien choisir son guichet hospitalier, il existe quelques points à prendre en compte :
  • Le type d’ouverture : coulissante ou battante, verticale ou horizontale, etc.
  • Le nombre de portes : l’équipement peut avoir un ou deux portes
  • Le niveau d’étanchéité du caisson
  • La qualité des joints.