Lignes de production de pain

Les lignes de production de pain sont des machines qui permettent de mécaniser et d’automatiser la production de pain. Ces machines sont utilisées pour produire du pain à moyenne ou à grande échelle en continu. Le volume de production varie en moyenne entre 300 et 9000kg par heure de production. Les lignes de production de pain peuvent être utilisées pour concevoir une grande variété de pains telles que des pains traditions, des pains ciabatta, des buns, voire des brioches.

Quel est le prix d’une ligne de production de pain ?

L’achat d’une ligne de production de pain peut se faire chez des enseignes telles que Clextral ou Handtmann France. Le choix de la machine dépend du volume de production ainsi que du type de pain à produire. En général, un budget variant de 9000€ à plus de 50000€ est nécessaire pour financer l’achat d’une ligne de production de pain.

Estimation de prix
  • Entre 9000€ et 50000€

Comment fonctionne une ligne de production de pain ?

Une ligne de production de pain reproduit toutes les étapes nécessaires à la confection du pain. Cela débute par le stockage des matières premières et peut s’achever par le conditionnement des produits.
  • Le stockage et le dosage des ingrédients : il s’agit d’une étape préliminaire qui correspond à l’entrée des ingrédients dans le processus de fabrication du pain. Les ingrédients peuvent être acheminés soit dans des sacs soit sur des palettes.
  • Le pétrissage : le pétrissage est une étape clé dans la fabrication du pain. Cette étape ne se limite pas au mélange des ingrédients. Les éléments mécaniques participent également à texturer la pâte.
  • La tête de ligne : cette ligne industrielle a pour but de former des produits finis de bonnes dimensions à partir d’une masse de pâte. Ces lignes se composent de bandes de convoyeurs et d’outils spécialisés qui vont donner forme au pain.
  • La fermentation et la scarification : une fois le pain mis en forme, il est déposé dans une étuve afin de fermenter et ainsi de gagner en volume et en saveur. Une fois la fermentation terminée, la surface des pâtons est incisée pour permettre une cuisson homogène du pain.
  • La cuisson : la cuisson du pain s’effectue dans des tunnels dans lesquels les pâtons sont convoyés.
  • Le conditionnement : une fois le pain cuit, il est refroidi, puis surgelé avant d’être emballé.