Modules de rétention et d'épandage

Dans le cadre de la prévention de risques de pollution, l’installation d’un module de rétention et d’épandage d’eau peut se montrer indispensable, notamment si le branchement au réseau d’évacuation public est inadapté. Le dispositif apparaît en général comme une Structure Alvéolaire Ultra légère (S.A.U.L.), faite de polypropylène et destinée à s’enterrer sous différents types d’endroits, comme :

  • Un espace vert
  • Une voie de circulation automobile
  • Un parking  
  • Une plateforme logistique
Les caractéristiques techniques d’un modul de retention d’eau pluvial se répartissent comme suit :

  • Volume global de rétention : 400 litres
  • Poids : 15 kilogrammes
  • Largeur : 600 millimètres
  • Longueur : 1 200 millimètres
  • Hauteur : 625 millimètres
En fonction de la zone d’implantation, la profondeur minimale de la couverture, c’est-à-dire la hauteur minimale de remblai, varie d’un systeme retention eau pluviale à un autre. Par exemple :

  • Un systeme de retention eau de pluie pour jardin doit s’enfouir sous 30 centimètres de sol.
  • Un modèle conçu pour s’implanter sous une route à trafic léger doit s’enterrer à 60 centimètres de la chaussée.
  • Un module de hautes performances, enseveli sous 80 centimètres de remblais, peut supporter le passage d’un poids lourd.
Exemples de demandes de devis
MODULES DE RÉTENTION ET D'ÉPANDAGE : Je souhaite installer un module d'infiltration des eaux pluviales (surface de toit à peu près égale à 55 m²) dans mon jardin. Contrainte d'espace importante : jardin très étroit (4 m) et présence d'arbres sur les bords de la parcelle. Suis particulièrement intéressé par un tunnel d'infiltration graf de 1200 l. Merci de m'informer des coûts, disponibilité. . . Bourg-en-Bresse

À quoi sert un module de rétention et d’épandage ?

Le module de rétention et d’épandage d’eau constitue une solution écologique face notamment à l’imperméabilisation grandissante des sols en milieu urbain. Pour ce faire, il récupère d’abord les eaux usées et les eaux pluviales avec l’aide des différents caniveaux et avaloirs. Ensuite, il les traite grossièrement avant de les emmagasiner dans le bloc de rétention. Enfin, il les épand graduellement dans le sol, contribuant par la même occasion à la reconstitution de la nappe phréatique.

Si ce processus facilite le traitement des eaux usées, il permet également de limiter les risques d’inondation durant les saisons pluvieuses.

Combien coûte un module de rétention et d’épandage ?

Estimation de prix

  • Entre 25 et 250 euros

Le prix d’un module de rétention et d’épandage des eaux de pluie et des eaux usées varie entre 25 et 250 euros, en fonction de sa configuration. Un modèle compact, avec une capacité de rétention de plus de 50 litres, coûte, par exemple, près de 35 euros, contre 100 euros pour une version de près de 350 litres de capacité.

Pour la partie installation, le prix constaté est compris entre 100 euros et 500 euros le mètre cube, en fonction du paysage de mise en oeuvre, de la capacité de rétention et de la profondeur d’enfouissement du module.