Stations météorologiques multiparamètres

Une station météorologique ou synecdoque abri météorologique est une installation constituée de plusieurs capteurs météorologiques dont l’objectif est de relever des mesures sur plusieurs paramètres découlant du changement climatique. Ces stations peuvent être immobiles ou en déplacement sur un bateau ou un avion.

Les paramètres étudiés concernent :
  • La précipitation (taille des gouttes, pluviométrie…)
  • La vitesse et la direction du vent ;
  • La température à l’intérieur du module ;
  • La température et l’humidité de l’air ;
  • L’ensoleillement ;
  • La pression atmosphérique.

De quoi se compose une station météorologique multiparamètre ?

Le mât

C’est une tige en aluminium dont la longueur peut varier de 2 à 10 mètres. Le mât doit être placé de façon à faciliter sa manipulation.

Les capteurs météorologiques

Selon les paramètres à prendre en compte lors des enregistrements, plusieurs types de capteurs peuvent être installés pour la station. Les plus utilisés sont :

Une centrale

La centrale, souvent munie d’un auvent pour sa protection, sert à stocker les données relevées par les différents capteurs. L’utilisation des informations ainsi stockées dépend par la suite du type de station.

Une protection contre la foudre

Certaines stations, surtout celles implantées sur le sol, ont parfois besoin d’une protection paratonnerre qui est souvent une tige enfoncée dans le sol.

Combien coûte une station météorologique multiparamètre ?

Le prix d’une station météorologique multiparamètre dépend de plusieurs facteurs. Les budgets à prévoir sont différents pour les particuliers et les professionnels. Le nombre de capteurs peut aussi déterminer le coût d’installation de la station. Comptez à partir de 500 euros jusqu’à plus de 3 500 euros en moyenne.

Estimation de prix
  • À partir de 500 euros
  • Plus de 3 500 euros

Quels sont les différents types des stations météorologiques multiparamètre ?

Station manuelle et automatique

La station est dite manuelle quand le prélèvement des données se fait par une main humaine, le plus souvent un technicien en météorologie. Tandis que la station automatique envoie régulièrement des séries de données sans manipulation de l’homme.

Station principale et secondaire

Les stations principales relèvent des données au moindre changement climatique. Les stations secondaires effectuent des prises de mesures périodiques (par jour, par semaine …).