hellopro.fr

Bancs de tests de qualité

Le banc de test aide l’opérateur industriel à garantir ses produits. Ces derniers sont testés avec le banc au cours ou à la fin de la production. Pour cela, l’opérateur vérifie la conformité de chaque élément du produit par rapport aux spécifications attendues décrites dans le cahier de charge de production. Des simulations de fonctionnement des produits durant lesquelles les produits sont soumis aux conditions d’utilisation réelles sont alors réalisées.

Un banc de test de qualité est un dispositif ou un procédé permettant de tester la conformité des productions industrielles avant leur mise en vente ou leur installation définitive. Pouvant attester de la qualité, du bon fonctionnement ou de la résistance de divers produits, les bancs de test sont utilisés dans plusieurs domaines tels que l’industrie automobile, textilemécaniquehydraulique ou électronique.

Quel est le principe de fonctionnement du banc de test ?

De quoi est composé un banc de test de qualité ?

Un banc de test de qualité est équipé d’un logiciel pilote qui permet d’entrer les commandes de vérification avec des paramètres pré-enregistrés. Cela facilite la manipulation et permet un test rapide. Il est aussi constitué d’une chambre de test sécurisée qui peut être une table ou une pièce isolée.

Quels paramètres peuvent être testés avec le banc de test de qualité ?

Les bancs de tests peuvent être destinés à contrôler un paramètre défini (banc de test de température  ou de pression ou banc de test multi-paramètre), ou un produit spécifique (valve, soupape de sécurité, transmission ou moteur d’une voiture).

Combien coûte un banc de test de qualité ?

Les prix sont variés en fonction de la complexité du produit ou du paramètre à contrôler. Ils vont de 2 000 à environ 25 000 euros. Le prix est élevé pour les engins de grande envergure.

Estimation de prix
Entre 2 000 et 25 000 euros

Comment choisir un banc de test de qualité ?

Le choix du banc de test de qualité repose sur ses performances, notamment sa vitesse de travail et sa capacité à répondre aux demandes de l’opérateur.