Cordages pour pêche professionnelle

On entend par cordages pour pêche professionnelle, les différents filins utilisés sur un bateau afin de manœuvrer celui-ci. Leur rôle principal est de permettre de diriger le bateau une fois sur mer à travers les différentes opérations telles que le hissage, le remorquage, l’amarrage, la mise en place la protection et l’entretien.

À quoi servent les cordages pour pêche professionnelle ?

Lorsqu’on se trouve à bord d’un bateau ou d’un voilier, celui-ci se manœuvre essentiellement par le biais des cordages. En d’autres termes, ils sont particulièrement importants pour l’armement des bateaux.

Quels sont les différents types de cordages pour pêche professionnelle ?

Les cordages, en fonction de leur utilisation, se déclinent sous différents modèles. Les différences principales résident dans la matière utilisée.

Le cordage en polyester

Le cordage en polyester est connu particulièrement pour sa polyvalence. La matière est utilisée pour les cordages d’amarres, de drisses et même d’écoute. Elle est particulièrement résistante et ne flotte pas.

Le cordage en polyamide

Le polyamide  est réputé pour son élasticité. Il est utilisé le plus souvent pour les cordages d’amarrage et les lignes de mouillage. Il se veut tout aussi résistant que le polyester, avec une possibilité d’allongement allant de 10 à 20 %.

Le cordage en polypropylène

Le polypropylène est particulièrement apprécié pour son aspect flottable. Utilisé le plus souvent en mer, il sert à confectionner les cordages pour remorquage. Il est également utilisé pour fabriquer des petits cordages en dehors de la pêche professionnelle , comme la pêche de loisir par exemple. 

Le cordage dyneema

Il s’agit d’un polypropylène haut module, utilisé le plus souvent dans le secteur nautique pour ses performances uniques. Cette matière particulièrement résistante sert à fabriquer des drisses, des câbles et des cordages d’écoute. Elle est également efficace pour la conception des gaines.

Comment choisir un cordage pour pêche professionnelle ?

Au-delà de la matière, en fonction de l’utilisation du cordage, d’autres critères doivent également être pris en compte :
  • La valeur de résistance et le diamètre (résistance à la rupture et résistance à l’abrasion)
  • L’élasticité
  • Le programme de navigation (pour déterminer le type de cordage qu’il faudra prévoir)
  • L’accastillage du bateau
  • La charge de travail