Cour anglaise

Une cour anglaise est un ouvrage, préconstruit ou non, destiné à équiper une pièce reculée et sombre. Elle est concrètement indiquée pour l’aération et la ventilation naturelle d’un sous-sol ou d’une cave.

Quels sont les différents types de cours anglaises ?

Les cours anglaises diffèrent selon leurs matériaux de fabrication :

Les modèles à base de matériaux synthétiques

Les cours anglaises en matériaux synthétiques, à l’exemple des cours anglaises fenêtre, sont le plus souvent préfabriqués en plastique. Elles conviennent, selon leurs dimensions, à un usage standard.

Les modèles maçonnés

Les cours anglaises maçonnées désignent les réalisations préconstruites ou sur mesure en forme de U. Elles sont faites à partir de parpaing, dans le cas d’une cour anglaise parpaing, ou de béton dans le cas d’une cour anglaise béton. Leur conception répond aux exigences de construction élevées.

Comment se présente une cour anglaise ?

Composants, dimensions et fonctionnalités, tels sont les éléments qui déterminent les aspects techniques d’une cour anglaise :

Composants

  • La coque est en général en polypropylène  protégé par des fibres de verre.
  • Outre le parpaing et le béton, la brique est aussi adoptée dans la fabrication d’une réalisation maçonnée.
  • La grille de protection, recouvrant la surface des deux types d’ouvrage, se présente sous forme de métal déployé ou de grille piétonne caillebotis. Celle-ci est à base de matériaux métalliques comme l’acier galvanisé

Dimensions

Des modèles à dimensions variables, mesurées sur leurs largeurs, hauteurs et profondeurs, sont disponibles sur le marché. Si les plus petits sont aux environs de 80 cm x 60 cm x 40 cm, les plus grands sont aux alentours de 200 cm x 150 cm x 70 cm ou bien plus.

Mise en place

L’ouvrage se fixe sur le mur extérieur se trouvant devant la fenêtre du sous-sol. De là, elle peut rester immobile même en cas d’affaissement du remblai. Les accessoires à prévoir pour son installation sont des chevilles et des vis.

Pour le cas d’une cour anglaise maçonnée, elle est à édifier sur le remblai et contre le mur extérieur du sous-sol. Pour sa fixation, 2 à 4 équerres en acier galvanisé sont nécessaires.

Il faut noter qu’à part sa faculté à supporter les pressions, une cour anglaise peut résister à la flexion. Elle peut également endurer les températures extrêmes, allant de –35°C à +200°C.

Ajustement

Dans le cas d’une hauteur d’ouverture importante, le réglage du niveau de la cour anglaise est préconisé. Un rehaussement d’une trentaine de centimètres, soit trois rehausses superposables, est possible pour certains ouvrages.

Comment choisir une cour anglaise ?

Compte tenu des exigences du local à équiper, toute décision d’achat d’une cour anglaise doit être précédée de la considération de la praticité de l’ouvrage. En même temps, un coup d’œil sur ses matériaux de fabrication permet de définir ses qualités en matière de robustesse et de longévité.

Par ailleurs, il ne faut pas négliger les comparaisons de prix, pour un coût estimé en moyenne entre 100 euros et 1000 euros. À noter que les coûts varient d’une part en fonction des marquesMea, Aco, Nicoll.