hellopro.fr

Chaudières

Ici découvrez 1167 produits, 174 fournisseurs

Recherches favorites

Les derniers conseils de nos experts

Le top 5 produits de la semaine

Au côté des radiateursdes capteurs solaires thermiquesdes capteurs géothermiquesdes chauffe-eaudes pompes à chaleurdes climatiseursdes planchers chauffants ou des poêles à bois et à granulés, les chaudières restent le mode de chauffage des plus rentables, puisqu’avec une configuration optimale, elles affichent un taux de transfert de près de 105 % en matière d’apport d’énergie calorifique. Cependant, il existe autant de chaudières que de logements. 
Pourquoi doit-on se chauffer ?
Le chauffage reste un besoin physiologique : il contribue au maintien de la température corporelle au niveau optimal, à environ 36,6 °C. En dessous ou au-dessus de cette valeur, le corps perçoit une sensation d’inconfort. Cela peut par ailleurs entraîner des pathologies, telles que le rhume, les allergies ou autres. En fonction des conditions météorologiques ambiantes, cet état métabolique peut cependant se résoudre en ajoutant ou en retirant des vêtements, dont la principale fonction consiste à contrôler l’échange thermique du corps à son environnement. C’est notamment le cas en extérieur. En intérieur, en revanche, il devient de plus en plus facile d’optimiser l’efficacité énergétique d’un bâtiment grâce à diverses techniques, comme l’utilisation d’un panneau solaire, d’un capteur aérothermique, d’un système géothermique ou des matériaux thermoélectriques.  
Que dit la loi sur le chauffage ?
Trois textes régissent le monde du chauffage :
  • Le Code de la construction et de l’habitation (CCH), qui fixe la température minimale recommandée pour un bâtiment. Ainsi, selon les articles R131-19 à R131-24 de ce code, les établissements recevant du public doivent maintenir leur température d’intérieur à 19 °C.
  • La réglementation RT 2012, qui dicte notamment aux nouvelles constructions d’incorporer des matériaux performants pour optimiser l’efficacité énergétique du bâtiment. Ainsi, ce dernier doit disposer d’un bâti mitoyen, étanche et de conception bioclimatique. Sa toiture doit surtout être capable de limiter les déperditions calorifiques.
  • L’arrêté du 23 juin 1978, qui prescrit le modèle, le mode d’installation, de mise en œuvre et d’entretien du système de chauffage utilisé dans un bâtiment.
Quel type de chaudière pour un logement ?
En fonction de la configuration du logement, le chauffage peut être divisé, central, électrique, mixte ou urbain. Parmi tous les appareils de chauffage existants, la chaudière reste la technologie la plus utilisée, notamment en France. Cette technologie propose en effet une performance élevée, d’autant qu’elle se décline sous différents modèles, comme :
Qu’il s’agisse d’un pavillon, d’un appartement ou d’un bâtiment administratif, d’autres options s’offrent également aux utilisateurs pour améliorer leur chauffage. Ce sont, par exemple :