Électrophorèse de zone

(2 produits)
L'électrophorèse est une technique qui consiste à séparer les particules à charge électrique dans un champ magnétique, par la migration différentielle. Elle permet de déterminer la propriété des molécules. L’électrophorèse de zone appelée aussi électrophorèse de support est une technique d'électrophorèse qui permet la stabilisation de la phase liquide. Cette technique se fait à l’aide d’un support inerte, homogène et poreux et qui est imbibé de solvant tamponné.
WYNSEP

Que faut-il savoir sur l'électrophorèse de zone ?

Tous les types d’électrophorèse de zone se distinguent en fonction du support utilisé. Il y a :
  • L'électrophorèse sur papier
  • L’électrophorèse sur l’acétate de cellulose, qui est très utilisé pour les diagnostics cliniques.
  • L’électrophorèse sur gel, appliqué dans l’étude des protéines et en immunologie.

L’électrophorèse sur papier

Cette méthode n'est pas très résolutive. Elle est utilisée pour la séparation des molécules de petite taille comme les acides aminés.

L’électrophorèse sur l’acétate de cellulose

Cette technique se fait de la même manière que l’électrophorèse sur papier. Elle sépare les groupes de protéines et permet d’analyser rapidement les protéines sériques. Elle est à même de séparer les diverses hémoglobines.

L’électrophorèse sur gel

Cette technique consiste à séparer les macromolécules selon leur taille et leur propriété. Elle est très pratiquée en séquençage d’ADN. Elle permet l’utilisation de deux polymères différents :
  • sur gel d’agarose : elle est pratiquée en biologie moléculaire et en biochimie. Elle sépare les acides nucléiques (ADN, ARN…) à charge négative sous l’action d’un champ électrique.
  • sur gel de polyacrylamide ou PAGE (Poly-Acrylamide Gel Electrophoresis) : elle est importante pour le séquençage d’ADN et dans l’étude des protéines. Elle permet la séparation des petites molécules telles que les peptides, les extraits d’acide nucléique...

Pourquoi faire une électrophorèse de zone ?

L’électrophorèse de zone est nécessaire pour la séparation et l’identification des protéines qui se trouvent dans les liquides biologiques. Elle permet aussi l’étude des protéines dans l’urine ou dans le LCR (liquide céphalo-rachidien).
Elle met également en évidence les protéines qui ont des anomalies et peut aussi déceler une augmentation ou une diminution excessive des protéines dans le plasma. Elle peut également mettre en évidence un éventuel syndrome inflammatoire en augmentant la quantité des protéines.
Avec l’électrophorèse de zone, il est possible d'obtenir des reproductions en images des séquences d’ADN représentant le profil génétique.