Les spectrométries RMN (résonance magnétique nucléaire) et RPE (résonance paramagnétique électronique) exploitent tous les deux les rayonnements magnétiques pour pouvoir étudier les spectres. En effet, les spectromètres émettent des rayonnements magnétiques sur les éléments ou les échantillons à étudier. Une partie de ce rayonnement est renvoyée et transformée en spectres. Ces derniers sont étudiés et permettent de caractériser les différents éléments chimiques présents dans l’échantillon. Les spectrométries RMN et RPE sont surtout utilisées en médecine, en chimie, en biologie…
6 produits trouvés