hellopro.fr

Emballage produit dangereux

Les emballages produits dangereux doivent respecter des normes et réglementations strictes lors de la fabrication afin de contenir en toute sécurité la marchandise. Leur validation doit passer par des tests effectués sur des prototypes dans des laboratoires spéciaux. À l'issue de cela, ils obtiennent une homologation et une certification qui doivent être visibles sur l'emballage avec des informations techniques, apposées par le fabricant :
  • Les règlementations IATA, pour les expéditions aériennes 
  • Les règlementations IMDG, pour les expéditions maritimes
  • Les règlementations ADR, pour le transport routier
  • Les règlementations RID, pour le transport ferroviaire.

Quels sont les différents types d’emballages produit dangereux ?

Les emballages de produits dangereux sont nombreux. On distingue :
  • Les fûts
  • Les seaux
  • Les bidons
  • Les surfûts
  • Les caisses (boîtes)
Ils sont fabriqués à partir de différents matériaux métalliques, plastiques, en bois ou en carton.

Comment choisir un emballage produit dangereux ?

Selon les normes et réglementations, le choix d’un emballage produit dangereux se fait selon :

La classe du produit à emballer (classe 1 à 9)

  1. Matière explosible
  2. Gaz
  3. Liquide inflammable
  4. Matière solide inflammable, matière explosive solide
  5. Matière comburante et peroxyde organique
  6. Matière toxique et infectieuse
  7. Matière radioactive
  8. Produit corrosif
  9. Matières et objets dangereux divers

Le groupe d’emballage

Il définit le degré de danger de la marchandise emballée :
  • GE I : marchandises très dangereuses (marqué X)
  • GE II : marchandises moyennement dangereuses (marqué Y)
  • GE III : des marchandises faiblement dangereuses (marqué Z)
Les modèles portant le marquage "V" conviennent à tous les types de produits dangereux de classe 1 à 9 (sauf les classes 6.2 et 7). Leur utilisation doit respecter toutes les réglementations IATA, ADR, IMDG et RID.

Quelles sont les caractéristiques d’un emballage produit dangereux ?

Un emballage pour produits dangereux doit avoir la capacité de conserver son contenu à l’abri de tous risques d’explosion, de contamination ou d’infection. Pour obtenir l’homologation et les agréments, il doit passer par une épreuve de chute d'une hauteur de :
  • 0,80 m pour le Groupe III
  • 1,20 m pour le Groupe II
  • 1,80 m pour le Groupe I
À l'issue des essais, l’emballage ne doit présenter aucune détérioration. Dans le cas contraire, il ne peut pas être commercialisé et utilisé.
Besoin d'aide ?
X
menu d'aide