hellopro.fr

Machine à vendanger

Une machine à vendanger est une machine de récolte agricole utilisée exclusivement sur les champs de viticulture. Généralement automotrice, elle sert à la mécanisation de la récolte de raisins. La machine a vendanger est aussi connue sous le nom de vendangeuse.
La machine à vendanger est un matériel agricole de récolte servant à faire les vendanges, autrement dit à récolter les raisins pour la production de vin.

À quoi sert la machine à vendanger ?

Les machines à vendanger réalisent en un seul passage l’ensemble des phases de la vendange. Cela va de la coupe et extraction des grappes de leur support naturel à leur transport jusqu’à la remorque agricole ou benne agricole pour leur transfert jusqu’à la ligne de transformation, en passant par leur nettoyage.

L’usage d’une machine pour vendanger permet de simplifier et d’accélérer les travaux de récolte. Il vise à une réduction de la main-d’œuvre nécessaire sur un site viticole. Cela implique une diminution des charges relatives à la rémunération des ouvriers viticulteurs. L’utilisation de cet équipement est surtout recommandée pour les exploitations d’envergure industrielle ou semi-industrielle, soit pour les grandes productions de vins.

Pellenc, New Holland et Grégoire sont des acteurs majeurs de la conception, fabrication et distribution de machines à vendanger. Les produits portant le nom de ses entreprises, soit les machines à vendanger Pellenc, machines à vendanger New Holland et machines à vendanger Grégoire, se distinguent du lot sur le marché grâce à une qualité de fabrication, une flexibilité et une performance exceptionnelles.

Combien coûte une machine à vendanger ?

Le prix moyen constaté d’une machine à vendanger se situe entre 100 000 et 200 000 euros. Cette proposition concerne les machines neuves. Les matériels ayant déjà servis sont accessibles à près de 50 000 euros.
Estimation de prix
Entre 100 000 et 200 000 euros

Comment fonctionne une machine à vendanger ?

Pour la récolte, la machine à vendanger traverse progressivement les champs de vignes tout en secouant les cultures. Elle enjambe les différentes rangées pour éviter de les abîmer. Le secouement détache les cépages de la vigne. Le procédé est effectué par une tête de récolte.

Les grains extraits tombent sur un système de transfert formé par un convoyeur ou une sorte de tapis simple, ou cranté appelé noria, les entraînant vers un contenant spécifique. Il peut s’agir d’une trémie de stockage, ou directement d’une remorque agricole ou benne agricole.

Un système de nettoyage intervient au courant du transfert vers l’équipement de stockage pour séparer les fruits des feuilles et débris. En général, il fonctionne grâce à une technique d’aspiration et de broyage.

Quelles sont les caractéristiques d’une machine à vendanger ?

  • En général, la puissance du moteur est comprise entre 60 et 170 chevaux.
  • La capacité de stockage des trémies peut aller de 1 400 à 6 000 litres.
  • La vitesse de récolte se situe entre 3 et 6 kilomètres à l’heure tandis que la vitesse sur route peut atteindre les 25 kilomètres à l’heure.
  • Concernant les dimensions, il faut s’attendre à une hauteur avec cabine de 3 à 4 mètres, une longueur hors tout de 4 à 6 mètres et une largeur hors tout de 2,5 à 3,5 mètres.
  • Le poids à vide avec la cabine atteint les 8 000 tonnes pour certaines versions de machines à vendanger.

Quels sont les différents types de machines à vendanger ?

Une machine à vendanger peut être automotrice, portée ou tractée :
  • La machine à vendanger automotrice est plus populaire auprès des viticulteurs. Elle dispose de son propre moteur. Cet élément confère à l’engin agricole de récolte la puissance et l’énergie nécessaires à son entraînement. Les matériels automoteurs sont équipés d’un châssis principalement à roues leur permettant de se déplacer librement à travers les champs en toute autonomie.
  • La machine à vendanger portée ou tractée est entraînée par un véhicule tracteur par prise de force. Cela concerne généralement un tracteur agricole ou un tracteur enjambeur. Elle est fixée au tracteur qui assure son déplacement et son animation. Le recours à un matériel porté ou tracté nécessite de disposer d’au moyen deux tracteurs sur le site viticole, dont l’un est utilisé pour emporter la machine à vendanger et l’autre pour tirer la remorque.