hellopro.fr

Manomètre différentiel

Le manomètre différentiel sert à mesurer la différence entre 2 pressions. Il est utilisé pour la mesure de niveau dans des cuves fermées, la mesure de surpression dans des salles blanches, la mesure du débit de fluides gazeux et liquides, ou pour le contrôle de stations de pompage. Il permet de couvrir une large étendue de mesure allant de 0…0,5 mbar à 0…1 000 bar. 

Quels sont les différents types de manomètre différentiel ?

Les manomètres différentiels peuvent être classés en 2 catégories : 
  • Les manomètres équipés d'un cadran analogique : Ce sont les modèles les plus simples. Ils sont constitués d’un tube de verre avec 2 bras en forme de U.  
  • Les manomètres numériques : Ils sont dotés d’un afficheur LCD et de 2 vannes externes pouvant être connectées à une source de pression. Certains modèles portables sont équipés de puce informatique. 

Comment fonctionne un manomètre différentiel ?

Un manomètre différentiel est pourvu de 2 chambres et de 2 entrées de pression (P1 et P2) séparées par un élément de mesure de pression. Si les deux pressions mesurées au niveau des 2 entrées sont similaires, il n’y a pas d’indication de pression différentielle. Par contre, si les valeurs sont différentes, une pression différentielle sera donnée. Cet instrument peut donc indiquer sur un même cadran ou afficheur la pression à partir de 2 points de mesure et la pression différentielle qui en résulte.

Comment utiliser le manomètre différentiel ?

Avant de réaliser tout raccordement avec l’instrument, il est primordial de s’assurer que les lignes de connexion soient conformes au schéma d’installation. Pour mesurer la pression différentielle, il faut appliquer la bonne pression au bon raccord. La surpression est placée sur le raccord positif (+) et la dépression sur le raccord négatif (-). Le manomètre différentiel peut alors mesurer sur la totalité de l’étendue de mesure et indiquer des valeurs de mesure précises.