Semi remorques porte-engins

Une semi-remorque porte-engins est un véhicule attelable, utilisé principalement dans le domaine des travaux publics (https://www.hellopro.fr/travaux-publics-2006625-fr-rubrique.html). Elle se nomme souvent remorque porte-engins, semi-remorque porte-matériel ou semi-remorque porte-char. Comptez plus de 55 000 euros pour un modèle neuf, d’une capacité de plus de 50 tonnes et disposant de 3 essieux. 
AFFINEZ VOTRE SELECTION
Nombre d'essieux
Poids Total Autorisé en Charge (PTAC) (t)
Nombre d'essieux
Longueur du plateau (m)
Poids à Vide (PV) (t)
Charge Utile (CU) (t)
Plateau extensible
Plateau surbaissé
Longueur hors tout (m)
Largeur hors tout (m)
Largeur du plateau (m)
Hauteur du plateau (mm)
Nombre de rampes
Nombre de roues
Matière du plancher
Zones géographiques

Une semi-remorque porte-engins c’est quoi ?

Une semi-remorque porte-engins est une structure mécanique conçue spécialement pour le transport routier de charges lourdes. Elle peut servir dans divers domaines d’activités. Tels que :
  • Le secteur de la construction (transport des engins BTP…)
  • L’industrie lourde (sidérurgie, métallurgie, l’extraction du charbon…)
  • La réalisation d’ouvrages offshore (plate-forme de forage, les locomotives...)
  • Le terrassement routier
  • L’agriculture
  • Le domaine militaire (le transport de chars de type Leclerc…)
Elle se compose généralement :
  • D’un plateau
  • D’un châssis
  • D’un col de cygne
  • D’un attelage
  • D’essieux
Sur une version de base, le poids du châssis nu d’une semi-remorque porte-engins peut facilement atteindre les 8000 kilogrammes. La charge utile maximale d’une telle structure elle, varie en général entre 50 et 70 tonnes.

Son châssis est constitué d’acier à haute résistance mécanique. Ses rampes sont aussi revêtues d’un caillebotis, assurant le cramponnement des engins à pneu durant le chargement ou le déchargement. Quant au plancher, il est constitué de bois dur renforcé d’Oméga.

Dans la pratique, une semi-remorque porte-engins reste facile à mettre en œuvre. En effet, elle est munie de rampes d’accès à commande habituellement hydraulique. Un système de guidage peut aussi être installé pour faciliter le chargement et de déchargement de la structure. Dans la plupart des cas, deux opérateurs suffisent pour bien installer un engin sur le véhicule.

Les différents types de semi-remorques porte-engins

Les semi-remorques porte-engins à deux essieux

Elles sont généralement remarquables par leur construction flexible, légère et polyvalente. Elles proposent généralement :
  • Un plateau de plus de 2500 mm de large
  • Un Poids total Autorisé en charge (PTC) de près de 33 tonnes
  • Une hauteur plateau en charge de plus de 850 mm
Elles sont spécifiquement conçues pour les entreprises de taille moyenne. En effet, elle est surtout adaptée à la réalisation de frets ordinaires ou bien au transport d’engins à tonnage moyen. Aussi, les semi-remorques porte-engins à deux essieux peuvent être équipées d’un plateau surbaissé, d’un attelage 2 positions élargisseurs.

Les semi-remorques porte-engins à trois essieux

Ce sont surtout des matériels robustes. En effet, les semi-remorques porte-engins à trois essieux sont généralement capables de transporter jusqu’à 60 tonnes de charges. Souvent, leurs essieux sont directionnels, permettant un meilleur engagement dans les zones complexe. 

Elles peuvent également être équipées d’un système de rampes, de fosse ou bien d’une table élévatrice. Sur certains modèles, les trois essieux du véhicule peuvent être renforcés par un essieu directionnel.

Les semi-remorques porte-engins à quatre essieux

Les semi-remorques porte-engins à quatre essieux intègrent des suspensions mécaniques, pneumatiques ou hydrauliques. Ergonomiques, elles disposent également d’un plateau surbaissé avec rampe d’accès ou table élévatrice. 

Elles peuvent supporter jusqu’à 75 tonnes, grâce notamment à leur 16 roues. Aussi, leurs essieux peuvent être fixes, suiveurs ou même directionnels.
Besoin d'aide ?
X
test.png