Tunnel d'infiltration et de rétention

Le tunnel d’infiltration et de rétention assure le stockage des eaux de pluie restées en état de stagnation sur les surfaces imperméables et les évacue ensuite au niveau des nappes phréatiques. Présenté sous l'aspect d'un ou plusieurs tunnels assemblés sur un même niveau, il est généralement constitué d'un évent, de 2 parois (entrée/sortie) et de géotextile. Adapté aussi bien pour des professionnels que pour des particuliers, il sert à dégorger l'excès de liquides sur les zones rurales et les espaces d'habitation.  
Exemples de demandes de devis
TUNNEL D'INFILTRATION ET DE RÉTENTION : Je dois installer un bassin de rétention de 40m3 dans une nouvelle maison que je suis en train d'acheter à l'antibes (06). Je serais intéressé aux renseignements suivants: coût des tunnels nécessaires pour telle installation, environ 30 tunnels de 1600l ? Possibilité' et coûts d'envoi à l'antibes? Delai de livrason? Arras
Nous devons pouvoir stocker 150m3 d'eaux pluviales afin de permettre l'absorption progressive dans le sol. Il s'agit d'une parcelle avec des fouilles archéologiques que nous devons mettre en scène. Le problème du drainage est donc délicat. Pouvez-vous nous envoyer rapidement une documentation complète avec les caractéristiques des demi-tunnels. Merci. Livry-Gargan

Quelles sont les caractéristiques d'un tunnel infiltration ?

Les principales particularités d’un tunnel infiltration se résument en quelques points :
  • Ce système dispose d'une capacité de stockage largement plus importante que celle d'un épandage eau de pluie dans du gravier.
  • Sa structure générale peut être dimensionnée en fonction de l'étendue du terrain.
  • Le tunnel d’infiltration et de rétention développe une grande résistance sous de fortes contraintes en raison de sa capacité à soutenir de lourdes charges de 5T/m2 environ.
  • Son installation ne nécessite l'intervention d'aucun outil lourd ni d'un système de drainage spécifique, d'où son coût inférieur à celui d'un réseau d'évacuation souterrain.
La mise en place d'un tunnel d’infiltration permet de :
  • Diminuer le niveau d’eau en suspension pour éviter les risques d'inondation et de dégradation de structure,
  • Relancer le cycle hydrologique,
  • Réalimenter les nappes phréatiques pour reconstituer des réserves mobilisables lors des périodes de sécheresse.

Comment fonctionne un tunnel d'infiltration ?

Un tunnel d’infiltration et de rétention récupère les eaux traitées à travers les joints situés sur la paroi d'entrée. Celles-ci traversent par la suite de longs tubes pour ensuite se déverser dans la cuve de rétention. Une fois arrivés au cœur de la structure, les effluents s'infiltrent dans les parois latérales et inférieures des modules de rétention et d'épandage. Cette opération s'enchaîne à un rythme constant grâce à la présence d'un régulateur de débit de 0,05 L/sec à 4 L/sec.

Comme le tunnel est installé à environ 1 m de la nappe phréatique, les liquides arrivent rapidement à destination. Par contre, en cas de mise en place à proximité d'un arbre existant, le dispositif est placé à une distance de 3 m minimum du tronc.

Qui sont les constructeurs et distributeurs reconnus ?

Deux enseignes de renom se distinguent du lot sur le marché dans le domaine de la construction et de la commercialisation d’un tunnel de rétention et d’infiltration, à savoir :
  • GRAF : fondée en 1962, cette marque est spécialisée dans la fabrication de réservoirs à usage industriel, à l'exemple de cuves à eau et de tunnel d'infiltration Graf. Forte de sa réputation, elle fait partie des leaders sur le marché de la gestion des eaux.
  • GARANTIA : Cette entreprise élabore des appareils consacrés au jardinage, notamment de dispositif de rétention des eaux pluviales, de composteur  et de récupérateur d'eau de pluie. Comme gage de sa fiabilité, elle produit des articles dans le total respect de l'environnement et privilégie des composants recyclables.

Quel tunnel d’infiltration choisir ?

Pour un usage polyvalent, il est conseillé de privilégier des modèles installables sur tout type de surfaces, qu'il s'agisse d’une zone de trafic lourd ou d’une zone verte. Les références légères nécessitant moins de services de forage  représentent également un choix judicieux pour gagner du temps lors de l'installation.

La dimension et le nombre de tunnels à acheter dépendent de la superficie d'épandage eau pluviale et de la profondeur à laquelle se situe la nappe d'eau souterraine. Avant l'acquisition d'un produit particulier, il est important de mesurer le terrain et d’évaluer l'état général du sol.

Les modèles en version simple conviennent pour des travaux d'infiltration des eaux de pluie dans des zones où s'accumulent de faibles précipitations. Cependant, pour récupérer une grande quantité de pluies, il vaut mieux choisir des tunnels en version double à empiler l'un par-dessus l'autre.

Besoin d'aide ?
X
test.png