hellopro.fr

Portes pour véhicules ferroviaires

À quoi servent les portes pour véhicules ferroviaires ?

Le système ferroviaire fait l’objet d’un trafic dense de passagers, et nécessite un système d’entrée et de sortie adéquat aux mouvements de personnes. La porte pour véhicule ferroviaire est conçue d’un matériau entier capable de résister à la pression de plusieurs personnes qui s’y appuient. Elle doit pouvoir apporter et garantir un niveau de sécurité élevé à ces passagers, ainsi qu’un confort de voyage à grande vitesse.

Quel est le prix d’une porte pour véhicules ferroviaires ?

En fonction des systèmes ferroviaires auxquels la porte véhicule ferroviaire est confrontée, son prix varie entre 800 et 1000 euros en moyenne, pour 1500 à 2500 euros pour les portes hautes gammes.

Estimation de prix
Entre 800 euros et 2500 euros

Quelles sont les caractéristiques d’une porte pour véhicule ferroviaire ?

Ouverture en matériau composite

Le choix de ce type de matériau est unique pour tous les réseaux ferroviaires, il réside dans :
  • La solidité apportée : résistant et solide, ce matériau répond aux exigences de sécurité d’entrée et de sorties de passagers, qui se bousculent souvent à chaque arrêt, et ce, malgré une utilisation intensive.
  • L’isolation : il offre une isolation thermique et acoustique optimale lors d’un voyage à grande vitesse, nécessaire pour mettre les passagers à l’aise.
  • La praticité : dans le sens où il permet d’y installer un mécanisme électrique à l’origine des ouvertures et fermetures automatisées.
  • L’entretien minime : la porte pour véhicule ferroviaire faite de ce matériau ne nécessite pas d’entretiens réguliers, et peut répondre à ses fonctions tout le long de l’année durant.

Les dimensions

  • Pour un TGV, les dimensions sont les suivantes : 80 à 90 cm de largeur, pour 170 à 180 cm de longueur.
  • Pour un tramway, les dimensions sont de : 40 à 50 cm de largeur, pour près de 200 à 230 cm de longueur, avec une hauteur de plancher à 35 cm environ.

Le système appliqué

Une porte de véhicule ferroviaire présente une interface, qui lui permet ce système d’ouverture automatique. Il est constitué :
  • D’un bouton situé au niveau du poignet, qui actionne la fermeture. Cette fermeture peut être réglable de sorte à ce que le conducteur puisse contrôler les entrées depuis son pupitre.
  • Une unité centrale, située au-dessus de la porte, qui contient le mécanisme d’ouverture et de fermeture.
  • D’un détecteur de position, qui prévient l’arrivée de personnes se trouvant en face de la porte, et qui déclenche son ouverture.