hellopro.fr

Motorisation abri piscine

La motorisation abri piscine est une solution pratique qui permet d’automatiser l’ouverture et la fermeture d'un abri de piscine. Elle simplifie l’utilisation de l’équipement et y sécurise l’accès. 

Quelles sont les caractéristiques d’une motorisation abri de piscine ?

Il faut savoir que la motorisation n’est pas obligatoire pour le bon fonctionnement d’un abri de piscine, elle est utilisée comme option de confort et pour en faciliter l’usage. En principe, une motorisation pour abri de piscine est constituée de 2 modules à roues placés chacun de part et d’autre du premier vantail de la structure. Chaque module comprend un moteur relié à une batterie. Cette dernière est alimentée par le secteur ou par des panneaux photovoltaïques. En général, le boîtier de commande et la batterie sont intégrés dans un des 2 modules.

La puissance du moteur est déterminée en fonction du poids de l’abri :
  • Modèle abri bas environ 400 kg : 1 moteur 12 Volts d’une puissance de 350 Watts dans chaque module
  • Modèle abri moyen moins de 1000 kg : 1 moteur 24 Volts d’une puissance de 780 Watts dans chaque module
  • Modèle abri haut 1000 à 2000 kg : 2 moteurs 24 Volts d’une puissance de 1500 Watts dans chaque module
La fonction motorisation convient uniquement aux abris de piscine télescopiques, plats, coulissants ou semi-coulissants, qu'ils soient hauts ou bas. Les versions relevables, gonflables et repliables ne peuvent pas être équipées d’un automatisme.

Combien coûte une motorisation abri piscine ?

Le prix d’une motorisation pour abri piscine est compris entre 2000 et 5000 euros, installation comprise. 
Modèle
Prix
Motorisation abri bas
Entre 2000 et 3000 euros
Motorisation abri moyen 
Entre 3000 et 4000 euros
Motorisation abri haut
Entre 4000 et 5000 euros
Que ce soit pour un kit motorisation abri piscine ou une motorisation sur mesure, tous les dispositifs d’automatisme d’ouverture d’abri de piscine doivent être conformes à la norme NF P-90-309. Cette norme a pour objectif de réduire les risques de noyade grâce à l’emploi d’un équipement homologué.