hellopro.fr

Chauffages à induction

Le chauffage à induction consiste à souder, à tremper, et à revenir différents types de matériaux conducteurs dont principalement les métaux. Ce procédé s'utilise le plus souvent dans les divers processus industriels. Le chauffage à induction offre de nombreux avantages pour ses utilisateurs. Il permet par exemple d'améliorer la productivité, de fournir une grande efficacité énergétique, mais également de réduire ou d'éliminer les problèmes liés aux méthodes de chauffage à flamme ou au chalumeau. Parmi ces problèmes, il y a par exemple la discontinuité. Par ailleurs, l'utilisation du chauffage à induction présente également de grands avantages écologiques. Ce type de chauffage est à la fois propre et non polluant étant donné qu'il ne nécessite pas de brûler les combustibles fossiles traditionnels. Outre leur respect pour l'environnement, les systèmes de chauffage par induction permet aussi d'améliorer considérablement les conditions du travail des personnels en éliminant la fumée. Néanmoins, leur avantage majeur est leur coût d'acquisition plutôt élevé, notamment pour les fortes puissances. De plus, une apparition soudaine de champs électromagnétiques peut causer une perturbation pour l'environnement. Présentant une excellente alternative à la chauffe par flamme ou par résistance, on a recensé dans cette catégorie différents types de matériels de chauffage à induction se déclinant dans plusieurs modèles.
CONSEILS DE NOS EXPERTS Combien coûte un chauffage à induction ? Voir l'article

Requêtes Associées

Exemples de demandes de devis
CHAUFFAGES À INDUCTION : Demande de devis appareil à induction skf 40 kg poids max. Du roulement à travailler : 40 kg plage de diamètres d'alésage : 20? 300 mm surface de fonctionnement (l × h) : 100 × 135 mm diamètre de bobine : 95 mm barreaux standard (inclus) pour convenir au diamètre d'alésage minimal du roulement/de la pièce mécanique : 65 mm / 40 mm / 20 mm consommation électrique max : 2,0 kva 3,6 kva tension 2 100? 120 v/50? 60 hz : tih 030m/110 v 200? 240 v/50? 60 hz : tih 030m/230 v contrôle de la température : 20 to 250 °c démagnétisation conformément aux normes skf :. Istres
Bonjour, je voudrais savoir si vous auriez une description un petit peu plus précise sur la taille, la température atteinte par l'échantillon. . . Ainsi qu'un ordre de prix. Je travaille sur la caractérisation d'échantillon en tungstène ayant subit une dégradation, de 1 cm3 de taille caractéristique. Je suis à la recherche d'un système permettant de les chauffer dans une enceinte à vide pour une gamme de température allant de 20°c à 500°c (minimum). Dans l'attente de votre réponse, veuillez agréer, madame monsieur, mes sincère salutation. Courbevoie
Je travail dans le domaine du circuit imprimé. Pour ce faire, nous empilons une succession d'épaisseurs de cuivre et de diélectriques. Avant de mette le paquet en presse, il faut réaliser une registeation et une bonne superpositions des différentes couches. Puis pour ensuite placer les paquets dans des moules et éviter tout mouvement, nous effectuons un rivetage. Cependant, nous recherchons une nouvelle méthode et le chauffage par induction apparait comme une solution. J'attends votre retour pour discuter de notre besoin. Béziers
Bonjour, je souhaiterais avoir un ordre de grandeur du prix d'un minac twin (6/10 et 12/18). L'application est le revenu de point soudé pour l'automobile. Les plaques en acier ferritique font de 2 à 4mm d'épais, et la zone qui doit chauffer fait environ 2cm de diamétre (vtot=4cm^3). La temperature max doit être entre 600 et 1000°c. Clamart
Besoin d'aide ?
X
menu d'aide