Fours de refusions

Les fours de refusions sont des dispositifs qui vont permettre de fusionner un corps solide, quelle que soit la matière (plastique ou métal, etc.). Le but est de purifier la matière, ou dans certains cas, de l’utiliser pour le recyclage.
Exemples de demandes de devis
FOURS DE REFUSIONS : Bonjour, etant responsable de laboratoire d'analyse et d'expertise, je vous sollicite aujourd'hui afin d'obtenir un devis pour l'achat d'un four à refusion dans le cadre de la réalisation des analyses spectrométriques. Il s'agit de refondre une partie de nos pièces en acier pour obtenir une pastille de diamètre 4 cm environ afin de pouvoir procédé à l'analyse. Cordialement. Istres

À quoi servent les fours de refusions ?

Les fours de refusions sont utilisés particulièrement dans le domaine du traitement thermique en soudure. Ils permettent de fabriquer différentes pièces, dont principalement les produits électroniques.

Par définition, le four de refusions est une machine de chauffage électronique, qui permet de monter des composants électroniques, pour qu’ils intègrent une carte de circuits.

Quelles sont les caractéristiques des fours de refusions ?

Il existe différents types de fours de refusions :

Le four de type petite série

Le four de refusions de type petite série est utilisée le plus souvent en laboratoire. Il est destiné uniquement aux travaux à petite échelle.

Le four de refusions en ligne

Le four de refusions en ligne est un modèle industriel, destiné aux fabricants avec des travaux d'importante envergure. Dans ce cas, l’appareil comprend plusieurs zones de chauffage et sections de refroidissement.

Dans tous les cas, les fours de refusions permettent de mettre en œuvre un système de montage en surface. À cet effet, il n'est plus nécessaire de souder individuellement chaque pièce composante. La température du four peut être réglée par l’opérateur suivant la matière qu’il travaille.

Comment choisir un four de refusions ?

Pour choisir le bon modèle de four de refusions, il faut prendre en compte :
  • L’ampleur des travaux : pour choisir le type de four de refusions
  • La taille du four : en fonction des pièces à fabriquer
  • La cadence du four : qui détermine le nombre de zones de chauffage
  • Le nombre de circuits imprimés
  • La précision thermique du four.