hellopro.fr

Cultivateur agricole

La préparation d’un lit de semences, le déchaumage d’un terrain agricole ou le décompactage d’une exploitation impliquent des matériels agricoles spécialisés. Parmi les équipements les plus utilisés pour ces tâches figure notamment le cultivateur agricole, un outil polyvalent par nature. 
Exemples de demandes de devis
CULTIVATEUR AGRICOLE : Bonjour, je souhaiterais avoir un devis pour le cultivateur topdown. Je recherche un outil pour travailler le sol sans brutalité, pour enfouir des engrais verts, préparer le lit de semence, travailler mon sol entre deux cultures. J'ai une activité de maraichage biologique et travaille en planches de 1,1 à 1,2m avec un tracteur de 65cv. Ce cultivateur est-il adapté pour ces types de travaux? Sinon, quel outil serait le mieux adapté? Merci par avance pour votre réponse. Nanterre
Bonjour je suis maraicher et j'aimerai achetez un cultirateau pour travailler en planche ,j'ai pu lire les avantages de ce systheme sur des revues . ,je souhaiterai avoir un devis pour un cultirateau . Largeur 125 _130 cm maximum. La marque m'est égal . Je souhaite acheter un neuf. Pouriez vous mentionnez le prix pour une livraison a chauffailles ,pres de lyon . Pour cela je dispose d'un budjet consequent . Salutations. Bobigny
Souvent nommé vibroculteur, chisel ou cultivateur canadien, le cultivateur agricole s’utilise communément pour la préparation d’un lit de semences, en pseudo-labour. Selon sa taille et sa configuration, cet équipement se décline également en plusieurs modèles, adaptés à différents types de travaux. Comptez à partir de 2 500 euros le prix neuf de ce type d’instrument. 
Estimation de prix
  • À partir de 2 500 euros

Un cultivateur agricole c’est quoi ?

Présentation

Un cultivateur agricole
Un cultivateur agricole est un équipement aratoire, dont l’apparence reprend grossièrement celle d’une bineuse, bien qu’on le nomme parfois scarificateur, déchaumeuse, décompacteur ou autres appellations similaires. En effet, le dégagement sous bâti et la configuration de ses dents permettent au matériel cultivateur de réaliser un déchaumage, un désherbage, une reprise profonde de labour ou une préparation pure et simple d’un lit de semences.
   
En revanche, le travail du sol cultivateur se fait sans retournement de mottes ni enfouissement de débris végétaux sous la surface du sol, contrairement à une charrue agricole, en l’occurrence. Aussi, cet équipement privilégie notamment les sols arides ou semi-arides.

Composition

Plusieurs éléments utilisés par la plupart des instruments aratoires existants se retrouvent sur un cultivateur agricole. Ce sont notamment :
  • Le bâti ou poutre métallique
  • Des étançons rigides ou flexibles
  • Des socs classiques, vrillés, bombés ou autres
  • Un attelage trois-points
  • Des dispositifs de réglage
  • Des roues de jauge
La combinaison entre un étançon et un soc forme une dent, la principale pièce travaillante du cultivateur. Aussi, des ressorts amortisseurs ou des équipements de sécurité non-stop peuvent intégrer l’outil, notamment dans le cas d’un modèle lourd.

Fonctionnement

Sous l’effet du poids du matériel et de la force du tracteur, les dents du cultivateur agricole fragmentent le sol sur leur passage, ce qui provoque également un fendillement de la terre, accompagné de l’ameublissement des mottes par projection et collision. La souplesse des dents, due notamment au modèle d’étançons utilisés, contribue par ailleurs à renforcer la capacité d’ameublissement du cultivateur

Principales caractéristiques

  • Longueur totale : Jusqu’à plus de 8 000 millimètres
  • Largeur de travail : 1 500 à 7 000 millimètres
  • Largeur de transport : 3 000 millimètres
  • Hauteur totale : à partir de 1 000 millimètres
  • Poids total : 250 à plus de 5 000 kilogrammes
  • Nombre de dents : Jusqu’à plus de 30 dents
  • Dégagement inter-rangs : 550 à 600 millimètres
  • Dégagement sous-bâti : 600 à 750 millimètres
  • Système d’attelage : Catégorie II et III
  • Puissance Minimale / Maximale du tracteur adapté : 50 / 300 Ch
  • Accessoires optionnels : Rouleaux, vérins hydrauliques, socs à ailettes, socs étroits, disques déflecteurs…

Combien coûte un cultivateur agricole ?

Estimation de prix
  • De 2 500 à plus de 25 000 euros 
Le prix neuf d’un cultivateur agricole commence à partir de 2 500 euros, contre 1 000 euros environ pour un modèle d’occasion. Ce cultivateur prix concerne cependant les matériels de série, c’est-à-dire sans rouleaux ni pièces d’usure. La largeur de travail de l’instrument et sa configuration constituent également les paramètres déterminant le niveau de son prix :
  • Le prix d’un cultivateur agricole d’occasion de 1,2 mètre avoisine 500 euros.
  • Le prix d’un cultivateur agricole d’occasion de plus de 3 mètres se situe à 1 000 euros au maximum.
  • Le prix neuf d’un cultivateur lourd de 2,5 mètres commence à partir de 2 500 euros.
  • Le prix neuf d’un cultivateur lourd de 3 mètres s’estime à plus de 3 000 euros.
  • Le prix neuf d’un cultivateur lourd de 4 mètres tourne autour de 4 000 euros.
  • Le prix neuf d’un vibroculteur de 7,9 mètres peut atteindre plus de 35 000 euros.

Quels sont les différents types de cultivateurs agricoles existants ?

Les cultivateurs pour motoculteur

 cultivateurs pour motoculteur
Un cultivateur pour motoculteur ou cultivateur 1m constitue le modèle le plus compact de sa catégorie. Il se compose de 3 à 5 dents et rarement d’une roue de jauge

Les cultivateurs quads

Les cultivateurs quads
Moins adaptés aux usages intensifs, les cultivateurs quads proposent une largeur de travail de près de 1,2 mètre. On les remarque également grâce à leurs 6 dents ajustables. 

Les cultivateurs pour micro tracteur

Les cultivateurs pour micro tracteur
Un cultivateur pour micro tracteur vient en général avec 7 dents souples ou rigides. Ces appareils sont notamment conçus pour s’adapter aux tracteurs agricoles d’une puissance 15 à 30 Chevaux. 

Les cultivateurs déchaumeurs

cultivateurs déchaumeurs
Le cultivateur déchaumeur, comme son nom l’indique, se spécialise dans les travaux de déchaumage des exploitations. En effet, ce modèle d’outil intègre, en plus de ses dents, des disques de déchaumage permettant d’enfouir des débris végétaux sous la surface travaillée. 

Les cultivateurs rotatifs

 cultivateurs rotatifs
Le cultivateur rotatif, également appelé houe rotative ou rotavator, travaille le sol à l’aide d’un rotor à axe horizontal et de la prise de force du tracteur, ce qui permet notamment de pulvériser les mottes plus efficacement et plus rapidement.