Pelle et balai à neige

La pelle à neige est un outil de déneigement qui permet de déblayer la neige fraîche ou durcie accumulée dans l’allée de votre maison ou de votre devanture, sur les trottoirs, les toitures, etc. Elle se constitue essentiellement d’un poignet ergonomique, d’un long manche, d’un godet ,généralement en aluminium, et éventuellement des roues. Différentes formes de pelles à neige existent dans le commerce, variant selon l’utilisation que l’on souhaite en faire.

On distingue :
La pelle classique est plutôt petite (mesurant entre 45 cm et 63 cm), elle est idéale pour pousser et pelleter une petite quantité de neige.
La maxi-pelle est plus large que la précédente, elle constitue une meilleure solution pour amasser et pousser les gros amas de neige et mesure entre 63 à 89 cm.
La pelle à neige, pliable et transportable, elle convient davantage pour résoudre les désagréments causés par les chutes de neige soudaines : voiture coincée, descente de garage glissante, allée impraticable, etc.
La pelle à neige électrique agit, quant à elle, comme une mini souffleuse à neige et désencombre votre entrée en projetant la neige à quelques pieds de distance.
Le poussoir ne peut être utilisé que pour un déneigement des moyennes surfaces. Ce modèle est plus pratique et moins usant que la pelle à neige classique.
Le grattoir, qui grâce à ses lames dentelées, permet de briser efficacement la glace.

Le balai à neige permet quant à lui de retirer la neige sur une voiture. Il se constitue essentiellement d’une poignée de mousse isolante, d’un long manche, d’un racloir solide intégré au manche, ainsi que d’une brosse. Il se décline selon de nombreux modèles, variant selon le type de poil utilisé. On distingue :
Le balai à neige à poil peut être conçu à partir de poils de sanglier ou de poils en plastique (dure ou souple).
Le balai à neige sans poil ou balai styromousse a une tête composée de quatre feuilles de styromousse dont deux feuilles extérieurs plus courtes que celles du milieu.
Le balai à neige en mousse de polyéthylène est est muni d’une surface plane conçu à partir de mousse de polyéthylène souple.

La tête des balais à neige peut être différente selon le fabricant, le but étant de nettoyer le maximum de superficie tout en se faufilant dans les endroits difficiles d’accès, par exemple l’espace entourant les essuie-glaces, les rétroviseurs, le bas du pare-brise, etc. Il y a par exemple des balais à neige multi-surfaces, à tête pivotante, etc.

Que ce soit pour déblayer une voiture ou passer la souffleuse, il est essentiel de prendre certaines précautions afin d’éviter quelconques blessures telles que le risque de fatigue, d'exposition au froid, de douleurs musculaires, etc, notamment en cas d’obésité, d’âge avancé, de douleurs musculaires, ou avec des antécédents de problèmes cardiaques. Pour déneiger en toute sécurité, voici quelques astuces :
Utiliser une pelle quotidiennement afin d’éviter une accumulation de neige.
Choisissez une pelle légère et adaptée à votre poids.
Ne soulevez pas de trop gros amas de neige.
Gardez toujours le dos droit lors d’un déneigement et n’hésitez pas à bouger les différentes parties de votre corps de temps en temps.
En complément des pelles et des balais à neige, utilisez des produits de déglaçage.
Évitez de déblayer les pentes trop abruptes.
Optez pour des vêtements chauds, mais légers pour que vous soyez libres de vos mouvements.
Travaillez à un rythme régulier et n’hésitez pas à faire des petites pauses de temps en temps.
Afin de préserver votre dos, choisissez une pelle ou un balai à neige doté d’un manche suffisamment long pour éviter de vous baisser à chaque mouvement.

Cependant, comment choisir la pelle adéquate ? Les facteurs que vous devez prendre en compte sont :
Le matériau de fabrication : les pelles à neige en métal et en fibre de verre sont résistantes, mais plutôt lourdes. Elles conviennent de ce fait pour des personnes de forte corpulence. Ce type de pelle vous accompagnera pendant plusieurs saisons. Celles conçues en plastique, en fibre de verre, ou en bois sont plutôt légères et conviennent de ce fait très bien pour les personnes de petit gabarit. Elles sont en général maniées pour une utilisation occasionnelle.
L’ergonomie de la pelle : elle dépend principalement de sa largeur, de son manche, ainsi que de sa poignée.
La taille : afin d’optimiser les efforts, la taille d’un outil de déneigement doit correspondre à celle de son utilisateur. Si vous êtes plutôt grand, optez pour une pelle avec un long manche.

Au printemps, vous remarquez souvent des égratignures ainsi que quelques micros éraflures sur vos vitres et votre peinture. Ces traces sont le plus souvent dues au choix du mauvais balai à neige, soit à une mauvaise utilisation. Afin de minimiser ces risques, voici quelques points à retenir :
Lors du déblayage de votre voiture, évitez de gratter la peinture trop longtemps et trop souvent. Laissez au moins 1 à 3 cm de neige sur votre peinture, et essuyez uniquement les vitres.
Les résidus de gels ou d’abrasifs sont les facteurs principaux qui endommagent la peinture. Le balai à neige doit de ce fait être nettoyé avant et après chaque utilisation.
Évitez de gratter la glace formée sur la peinture, laissez la fondre.
Rangez votre balai à neige dans un endroit où ses poils ne risqueront pas de coller à des débris (roche, sable, etc), qui sont de loin plus abrasifs que le balai en lui-même.
Leur prix varie selon leur efficacité, leur polyvalence, et la qualité des composants utilisés pour leur fabrication. Vendus dans de nombreux magasins vous pourrez trouver ce dont vous avez besoin sur hellopro.