hellopro.fr

Poste de soudage par flamme

Utilisé en tôlerie, en plomberie et en industrie lourde, le poste de soudage par flamme est l'assemblage des éléments suivants :
  • Le chalumeau qui embarque la buse ;
  • Les détendeurs ;
  • Les 2 bouteilles de gaz ;
  • Les 2 tuyaux, bleu et rouge, qui relient le gaz au chalumeau.
CONSEILS DE NOS EXPERTS Quel poste à souder choisir ? Poste a souder Voir l'article

Requêtes Associées

Combien coûte un poste de soudage par flamme ?

Le prix d’un poste de soudage par flamme se situe aux environs de 700 euros.
Estimation de prix
Environ 700 euros

Comment fonctionne le poste de soudage par flamme ?

Le poste de soudage par flamme est à caractère multi-usage, mais sa principale utilisation reste l'assemblage de pièces métalliques, que ce soit des tubes ou des tôles. Fournissant une température pouvant s'élever à 3000°C, il met les pièces en fusion afin de les unir.
  • La flamme fournie permet de réaliser différentes techniques d'assemblage, comme le soudage, le brasage, ou la combinaison des deux, le soudobrasage. Elle est également pratique pour faire fondre les aciers doux afin de les rendre malléables, mais aussi pour décaper une surface.
  • Le poste de soudage par flamme convient pour travailler tous les métaux ordinaires et durs (étain, zinc, aluminium, cuivre, plomb) ainsi que les métaux précieux comme l'or et l'argent.
On peut citer parmi les nombreux avantages du poste à souder à chalumeau, sa capacité à atteindre les coins difficiles d'accès.

Comment choisir un poste de soudage par flamme ?

Le poste de soudage par flamme est généralement disposé sur un chariot à roulettes. Il existe également des modèles sans roulettes qui conviennent aux travaux ne nécessitant aucun déplacement.

Choisir un poste de soudage à flamme revient principalement à choisir la nature des gaz combustibles utilisés. Un poste à souder par flamme peut être :
  • Mono-gaz, comme la lampe à souder qui fonctionne au butane, au propane et au propylène, cela en raison de la faible pression fournie (7 bars).
  • Bi-gaz, dispositif recommandé pour le procédé de soudage autogène. C’est le cas des postes à souder oxyacétyléniques qui sont alimentés en acétylène comme combustible et en oxygène comme comburant.
Le choix du chalumeau suivra, en outre, le type de soudage à réaliser. Il en existe des tailles allant du n°00 au n°2.
Besoin d'aide ?
X
menu d'aide