Viscosimètre de peinture

Comme son nom l’indique, le viscosimètre peinture est un type de viscosimètre, dédié à la mesure de la viscosité des peintures. Celle-ci se définit comme étant la consistance des produits, définie par leur vitesse d’écoulement.

Comment fonctionne un viscosimètre peinture ?

Le viscosimètre peinture peut utiliser différents procédés de mesure de viscosité. On retrouve parmi les plus populaires :

La méthode de mesure avec tube capillaire

Les viscosimètres utilisant le procédé de mesure de viscosité capillaire sont appelés viscosimètres capillaires. Ceux-ci mesurent le temps d’écoulement d’une quantité définie de peinture, à travers un tube, pour en assurer un usage efficace.

La méthode de mesure par chute de bille

Les viscosimètres à chute de bille calculent le temps de chute d’une bille, dans un tube rempli de la peinture étudiée. La détermination de la durée d’écoulement de la bille dans le produit permet de remonter à sa valeur de viscosité.

La méthode de mesure selon l’écoulement de Couette

Les instruments de mesure qui utilisent ce procédé sont appelés viscosimètres de Couette. Ils sont équipés de deux cylindres intérieur et extérieur, dont l’un fixe, et l’autre rotatif. La mesure de viscosité se fait par l’étude des actions mécaniques nécessaires, permettant d’empêcher la rotation du cylindre intérieur.

Quel est le prix d’un viscosimètre peinture ?

Le coût d’un viscosimètre peinture varie selon le type. Les modèles capillaires sont accessibles à partir de 1 500 euros. Les versions rotatives, notamment les viscosimètres de Couette, coûtent près de 3 000 euros. Les instruments de mesure de grande marque dépassent les 8 000 euros.