hellopro.fr

Machine à glace italienne professionnelle

La glace à l’italienne connaît un succès fou durant dans la saison estivale. Alors pour les établissements qui souhaitent un rendement élevé, rien de mieux qu'une machine à glace italienne professionnelle, appelée aussi distributeur de glace à l’italienne, sorbetière à l’italienne, machine à glace soft ou machine à crème glacée italienne. Elle est conçue pour produire une quantité de production beaucoup plus importante que le modèle domestique. Elle convient aux établissements de restauration, dans les stands des fêtes foraines, dans les brasseries et les glaciers.

Quelles sont les caractéristiques d’une machine à glace italienne ?

Durant la saison estivale, avoir une machine à glace italienne professionnelle dans son établissement est un atout de commerce certain. Que ce soit la machine à glace italienne de comptoir ou celle à roulettes, leur conception de base est assez similaire. Elles sont composées de plusieurs éléments dont :   

La carrosserie

Le corps de la machine est fabriqué en acier inoxydable, ce qui lui vaut sa grande résistance thermique et mécanique ainsi que son caractère anti-corrosion. Le design va du plus classique au plus moderne et futuriste. Le choix de la personnalisation avec image ou message collé revient au propriétaire.

Le moteur

Le moteur est électrique avec une puissance pouvant atteindre 3 KiloWatts. L’appareil peut être alimenté soit en 220 Volts pour les modèles monophasés, soit en 380 Volts pour les modèles triphasés. En général, ce sont surtout les Triphasés avec roulettes qui peuvent être placés à l’extérieur.

Le récipient

Souvent fabriqué en inox, le récipient peut avoir une capacité différente selon le modèle. 

Le système de refroidissement

Le système de refroidissement d’une machine à glace à l’italienne peut être à eau ou à air. Il est similaire à celui d’une machine à glaçons
Le modèle à refroidissement à eau est plus performant, toutefois, il est plus coûteux. Moins sensible à la chaleur ambiante, il peut parfaitement être exposé en extérieur comme en intérieur.
Le modèle avec un système à air est le plus utilisé. Il est facile à installer et moins onéreux à l’achat. Cependant, il nécessite un espace autour afin que l’air puisse circuler librement permettant à la machine de fonctionner de manière optimale.

Le bec

En plus d'assurer le rôle de distributeur, le bec verseur sert à donner cette forme de tourbillon à la glace. Il s'ouvre au moyen d'un levier. Une machine peut avoir jusqu’à 6 becs verseurs. 

Quels sont les différents types de machines à glace italienne professionnelle ?

Les appareils professionnels pour fabriquer de la glace italienne sont classés en 2 catégories : l'appareil à système de gravité et l’appareil à système à pompe.

L'appareil à système de gravité

La machine dotée d’un système de gravité minimise l’entrée d’air dans la préparation, le foisonnement est donc réduit. Elle est adaptée pour la production de yaourt glacé ou de sorbet. L’air incorporé dans la préparation étant réduit, le yaourt est plus épais avec un goût plus prononcé. Il est alors possible d’ajouter au mix des éclats de fruits ou des petits morceaux de chocolat. Ce modèle peut être équipé d’une ou de plusieurs cuves de stockage placées en haut de la machine. L’écoulement dans les cylindres se fait par le moyen de petit trou à l'intérieur de ces cuves.

L'appareil à pompe

Ce modèle est surtout recommandé pour les crèmes glacées ou tout autre glace soft. La présence d'une pompe de foisonnement permet d'injecter de l'air dans la préparation, ce qui rend la glace plus légère, plus onctueuse  et plus volumineuse. Il est plus onéreux que la machine à système de gravité, mais offre une meilleure rentabilité.  

Comment entretenir la machine ?

L’entretien de la machine à glace italienne est important pour garantir une longue durée de vie. Le plus souvent, les modèles professionnels ont un programme auto-pasteuristant intégré. Ainsi, le nettoyage en profondeur hebdomadaire n’est pas nécessaire, cette opération n'est réalisée que toutes les 3 semaines. Cependant, quelques petits entretiens quotidiens sont de mise pour préserver le bon fonctionnement de la machine. Après le service, il faut passer un coup d’éponge au niveau des becs de distribution et des bacs de ramassage de gouttes. Une révision est à faire tous les quatre ans afin de détecter un éventuel problème de fonctionnement et limiter les dégâts. Pour les machines de 10 ans et plus, la révision se fait toutes les deux à trois saisons.

Estimation de prix
  • Entre 900 à 24 000 euros
Besoin d'aide ?
X
menu d'aide