hellopro.fr

Sablon et Machines à crépir

(6 produits)
Réaliser un crépi de façade ou d’intérieur demande du savoir-faire et divers outils adaptés. Parmi les machines et matériels pour revêtement spécialisés pour une telle tâche figure les sablons et machines à crépir : des équipements conçus pour rendre l’application d’une couche de finition plus rapide et plus nette.
AFFINEZ VOTRE SELECTION
Matière projetée
Modèle

Catégories connexes

Crépis Mortiers Plâtres Ciment Enduits
24.93€ HT
  Réponse sous 24h
SARL 3 CM
Exemples de demandes de devis
SABLON ET MACHINES À CRÉPIR : Bonjour,je suis intéressé par un sablon pour faire du crépis projetté finition taloché gratté. Je voudrais savoir les caractéristique de votre matériel ainsi que de son prix. Sachant que je suis une entreprise et que d'autre besoin en matériel me seront utile. Merci de votre réponse le plus rapidement possible. Vaulx-en-Velin
Bonjour, je fait appel a vous au sujet du sablon mural car je possède le même mais je n'arrive plus a y mettre la mains dessus donc comme j'en est besoin actuellement pour travailler sur l'enduit de mes façade , j'aurais voulut avoir un devis de votre part et si cela est possible de me préciser les délais de livraisons de ce produit dans le cas d'une éventuel commande . . . Merci d'avance de votre réponse . Cordialement. Brest

Qu’est-ce qu’une machine à crépir ?

Définition

Une machine à crépir apparaît comme une boîte métallique de forme oblongue. Muni d’une manivelle, son principal rôle consiste à projeter de la peinture, du ciment, de l’enduit ou du mortier sur une façade en brique, en béton ou en pierre. En fonction de sa configuration, le dispositif peut également se nommer tyrolienne pour crepir, tyrolienne à crepir, sablon pour crepir ou appareil à crépir.

Composition

Simple d’utilisation, une machine à crépir manuelle comporte : 

  • Une poignée en plastique
  • Un carter en tôle électro-zinguée ou en plastique
  • Une manivelle
  • Un noyau ou rotor avec des lamelles, aussi appelées peignes
  • Un butoir réglable
  • Un arrêtoir
Adaptées aux usages semi-professionnels, les machines à crépir électriques, pneumatiques ou thermiques disposent de plusieurs constituants, comme le malaxeur embarqué, le compresseur, le tuyau de transfert et la lance de projection, qui font leur différence avec les modèles manuels.

Principales caractéristiques

  • Largeur : 250 millimètres
  • Hauteur : 400 millimètres
  • Profondeur : 200 millimètres
  • Poids : 2,5 kilogrammes

Comment fonctionne une machine à crépir ?

À la fois fiable, économique et performante, une machine à crépir tyrolienne constitue pour autant un outil professionnel même dans sa version manuelle. Dans ce dernier cas, c’est la rotation du peigne qui entraîne la projection. Le peigne forme le noyau de l’outil qui s’active quand l’utilisateur fait tourner la manivelle du dispositif. Il constitue donc la pièce maîtresse du matériel.

Le peigne à lui seul ne peut cependant pas assurer la projection du produit sur la surface visée. Il faut aussi une butée. Également nommée butoir, la butée permet à la machine à crépir de tirer les lamelles du rotor vers l’arrière au moment de la rotation. Puis, en fonction du réglage de l’utilisateur, chaque lamelle se détache brusquement du butoir pour se taper sèchement contre l’arrêtoir, en éjectant, par la même occasion, plusieurs minuscules gouttelettes du produit hors de l’appareil. C’est la technique de la « détente arrêtée ». 

La vitesse de rotation du peigne à l’intérieur du carter peut atteindre 1 tour par seconde en moyenne.

Combien coûte une machine à crépir ?

Le prix d’une machine à crépir dépend du modèle choisi : 

  • Une machine à crépir manuelle de diamètre de 210 millimètres coûte moins de 50 euros.
  • Une machine à crépir manuelle de 275 millimètres de diamètre coûte moins de 100 euros.
  • Une machine à projeter électrique coûte entre 5 000 et 25 000 euros.
  • Une machine à projeter thermique coûte plus de 15 000 euros
Estimation de prix
  • Machine à crépir manuelle : plus de 25 euros
  • Machine à crépir électrique : près de 15 000 euros
  • Machine à crépir thermique : moins de 25 000 euros

Quels sont les différents types de machines à crépir ?

Les machines à crépir manuelles

Adaptées au traitement des façades de petite à moyenne surface, les machines à crépir manuelles sont les modèles les populaires auprès des utilisateurs.

Les machines à crépir pneumatiques

Les machines à crépir pneumatiques se destinent aux usages professionnels, puisqu’elles sont d’une grande efficacité, avec une pression de service comprise entre 6 et 8 bars.

Les machines à crépir électriques

Les machines à crépir électriques mélangent, malaxent et pulvérisent du crépi en continu, c’est-à-dire, d’une manière automatique.

Les machines à crépir thermiques

La machine à crépir thermique constitue l’appareil qui convient le mieux aux grands chantiers. Malgré leur poids élevé, de l’ordre de 800 kilogrammes, elles sont parfaitement autonomes et peuvent travailler aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.
Besoin d'aide ?
X
menu d'aide