hellopro.fr

Systèmes d'entretien de canalisation

(4 produits)

Comment s'utilise ce dispositif ?

Ces dispositifs sont compatibles avec un usage collectif (pour les grandes canalisations de collecte et d’épuration comme les égouts). Ils sont également compatibles avec les usages non collectifs (canalisations de collecte et d’épuration non reliées aux égouts collectifs). Enfin, ils sont aussi compatibles avec un usage semi-collectif (pour une petite communauté d’une dizaine ou d’une vingtaine d’habitations).

Mécanismes de fonctionnement

Les mécanismes mis en œuvre peuvent être des dispositifs de nettoyage, de rinçage ou d’évacuation.

Les systèmes de nettoyage permettent d’éliminer les matières organiques et minérales dans les canalisations et les bassins. Les systèmes de rinçage quant à eux permettent de retirer les traces de salissure et les débris décantés à l’aide de l’eau courante. Enfin, les systèmes d’évacuation permettent d’évacuer le contenu d’un bassin ou d’une canalisation.
Ces différentes opérations peuvent être réalisées à l’aide d’outils aussi divers que variés.

  • Le nettoyage par clapet de chasse est utilisé pour l’autonettoyage des bassins et des canalisations. Ce système utilise l’eau même du bassin pour le nettoyage de son radier. Une certaine quantité d’eau est emmagasinée dans un réservoir installé au fond du bassin qui est refermé par l’intermédiaire du clapet. Cette eau est ensuite brusquement relâchée lors de l’ouverture du clapet ce qui crée une vague d’une grande puissance qui entraînera les débris de matériaux.
  • Les siphons autoamorçant permettent de nettoyer les canalisations dont la pente ou les caractéristiques en général ne permettent pas d’exécuter un autocurage. Ce dispositif fonctionne grâce à l’eau de pluie, l’eau de ville ou l’eau usée dégrillée. Même une arrivée d’eau à faible débit est suffisante pour actionner le mécanisme. La première étape est le remplissage du réservoir. Une fois la hauteur du siphon dépassée, ce dernier déclenche le déversement de l’eau. Lorsque le réservoir est vide, le siphon se désactive et un nouveau cycle de remplissage et de déversement peut commencer. C’est l’eau de pluie déversée qui assurera le nettoyage de la canalisation (ou du bassin).
  • Les réservoirs sous vide permettent d’assurer l’entretien des bassins circulaires dont le diamètre est inférieur à 15 m et des bâches de pompage avec extension de stockage. C’est un dispositif simple et économique qui utilise l’eau même de la retenue en vue de l’assainissement. Le remplissage du réservoir débute simultanément avec le remplissage du bassin. Une fois le bassin vidé, la vanne s’ouvre et relâche l’eau stockée dans le réservoir sous forme d’une vague de chasse. Cette dernière emportera la boue présente sur le plancher du bassin vers la fosse de récupération.
  • Les systèmes automatiques par augets basculants quant à eux se remplissent d’eau claire et la relâchent automatiquement une fois les augets remplis. L’eau chute alors d’une hauteur déterminée le long d’un voile puis coule sur un glacis de forme arrondie. Ce glacis permettra alors à l’eau de prendre la forme d’une vague qui transportera les débris de matériaux présents sur le plancher du bassin.

Spécificités des systèmes d’entretien de canalisation

Procédé
Mécanisme
Réseau
Système de nettoyage
Système de rinçage
Système d’évacuation

Clapet de chasse
Siphon autoamorçant
Réservoir sous vide
Augets basculants

Fosse septique
Canalisation
Bassin
Collecteur unitaire
Réservoir

Besoin d'aide ?
X
menu d'aide