Scanner 3d

Le scan 3D est un procédé qui consiste à utiliser le scanner 3D pour capturer la forme d’un sujet (objet, personne, environnement). Le résultat sera par la suite imprimé en 3D ou édité ou juste enregistré. Cet appareil est aussi connu sous l’appellation de scanner tridimensionnel ou encore machine de modélisation. Le prix d’un scanner 3D varie selon la gamme :
  • Pour les entrées de gamme, il vaut entre 100 à 1 000 euros
  • Pour celles dédiées aux professionnels, il faut prévoir entre 1 000 et 10 000 euros
  • Et pour les appareils haut de gamme, ils valent entre 5 000 et 32 000 euros. 
Prix sur demande
  Réponse sous 24h
Prix sur demande
  Réponse sous 24h
Prix sur demande
  Réponse sous 24h

Comment fonctionne un scanner 3D ?

L’objectif du scanner 3D est de capturer une réalité avec toute sa complexité. La reconstruction 3D consiste à reproduire la forme d’un objet dans les moindres détails. Comme un appareil photo, le scanner tridimensionnel ne peut reproduire que ce qui est visible. La différence est que le scanner capture les positionnements de chaque point à la surface du sujet. L’appareil photographique quant à lui reproduit les couleurs des surfaces qui sont dans son champ de vision. 

Dans le modélisme en 3D, il est nécessaire de faire plusieurs passages pour reproduire le plus fidèlement possible l’objet. Il est possible qu’une centaine de prises de vue de divers points soient requises pour avoir une reproduction nette.

Quels sont les types de scanner 3D ?

Il y a 4 types de scanner 3D :

Le scanner 3D portable

Sa légèreté le rend facile à utiliser et à manipuler autour de l’objet à reproduire. Les gammes les plus développées proposent une résolution pouvant atteindre les 0.1mm. Un scanner 3D portable de pointe peut atteindre les 80 clichés à la seconde avec une capture de plus de 4 millions de points très rapidement. Ce type de scanner 3D est recommandé pour capturer rapidement les données sur des petits objets comme les motos, les statues, les meubles... Il est aussi connu sous le nom de scanner 3D mobile, scanner 3D portatif, heldhand ou encore manuel

Le scanner 3D de bureau

Le scanner 3D de bureau appelé aussi scanner 3D de table, statique ou fixe, s’utilise plus dans le domaine professionnel. Ce type d’appareil se distingue du scanner portable de part la meilleure qualité de sa résolution en plus de sa précision. Certains modèles peuvent être équipés de pieds qui facilitent leur utilisation en extérieur. 

La cabine de scan 3D

Appelée aussi scan corporel, la cabine de scan 3D est utilisée pour reproduire numériquement un corps humain. Elle a la capacité de capturer une personne en entier ou une partie précise du corps. Ce type de scanner 3D est très prisé dans le secteur de l’imagerie médicale. A ses débuts, la cabine de scan 3D a été conçue pour l’industrie de la mode et du textile. 

Les body scanners sont aujourd’hui requis dans divers domaines comme dans la conception de figurines 3D, dans le secteur de la mode, dans le domaine de la santé, du fitness mais aussi pour la création d’avatars virtuels.

Le relevé laser 3D

Utilisé surtout en extérieur, ce type de scanner 3D permet d’obtenir une réplique fidèle d’un élément au complet comme un bâtiment. Le relevé laser 3D est très précis et peut capturer près d’un million de points par seconde. 

Cette technique est avantageuse sur les chantiers puisque son utilisation aide à réduire le délai de prise de mesures. Les captures permettent de disposer d’images très réalistes tout comme des vidéos immersives avec toutes les animations.

Les types de volume qu’un scanner 3D numérise

Les capteurs peuvent reproduire :
  • Des objets de toutes formes et dimensions
  • Un environnement, un lieu
  • Des statues
  • Un corps humain en tout ou partie
  • Un animal...

Les différentes techniques de capture de données

Les collectes de données via un scanner 3D peuvent être effectuées via :
  • La triangulation laser : une technique qui s’appuie sur la lumière du laser pour capturer chaque point d’un environnement à reproduire
  • La lumière structurée : l’appareil utilise un vidéoprojecteur laser ou LCD. Il a la capacité de scanner des sujets en mouvement.
  • La photogrammétrie : connue aussi sous l’appellation de Destructive Slicing ou Scan to BIM, s’utilise pour reproduire une scène sur une zone terrestre ou aérienne.
  • Le scan 3D par contact : ce type de scanner doit palper l’objet, d’où son autre nom, le palpeur ou encore machine de coordonnées 3D. L’inconvénient de cette technique est le contact physique qui peut influer sur l’objet à reproduire.
  • Le temps de vol : qui est aussi appelé laser tracer ou impulsion laser, se base sur un faisceau laser qui sonde l’objet à reproduire. Pour chaque mesure, l’appareil se déplace en fonction des points à enregistrer.
  • Le scanner manuel ou encore la Vision Machine utilise un capteur qui se combine avec la ligne laser pour avoir une reproduction du sujet.
  • Le SLAM Fusion : ce sont les scanners pourvus du système de localisation de cartographie simultanée : Simultaneous Localization and Mapping (SLAM)